Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Boardwalk Empire. Saison 4. Episode 11.

18 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Boardwalk Empire

vlcsnap-2013-11-18-19h26m14s80.png

 

Boardwalk Empire // Saison 4. Episode 11. Havre de Grace.


Ce nouvel épisode de Boardwalk Empire tente de faire évoluer les choses du point de vue de Narcisse et de Nucky mais également de Chalky. Il s’agit de l’avant dernier épisode de la saison et pourtant, « Havre de Grace » m’a semblé être un épisode peu nerveux, comme si c’était le calme avant la tempête. Le moment le plus terrible dans cet épisode reste bien évidemment Gillian. Je ne sais pas si le personnage mérite ce qui lui arrive à la fin de cet épisode mais je dois avouer que de voir Roy Phillips regarder ça d’un air insensible était certainement la pire chose qu’il soit dans cet épisode de Boardwalk Empire. Gillian pensait tourner une page, et elle se retrouve mal en point. La grande révélation des vraies intentions de Roy était un moment assez horrible, notamment car l’on ne s’y attend pas forcément. Mais pendant que Boardwalk Empire tente de donner une conclusion terrible à l’histoire de Gillian, l’épisode parvient également à mettre en avant Eli alors qu’au final ce dernier n’est pas le personnage le plus important de la famille Thompson. Malgré tout, la réflexion est lancée de façon efficace.
Nucky - « Who don’y you trust »

Le truc avec Nucky et Eli c’est que les deux personnages cherchent à savoir qui est contre eux. Mais ce que l’on sait pertinemment que c’est tout le monde est contre eux, mais il faut s’en accommoder. La série parvient à installer un certain climat où personne ne peut être digne de confiance. Le fait que Knox fasse pression sur Eli permet donc d’accélérer les choses mais l’épisode se base avant tout sur des faces à faces, des dialogues nerveux et non pas des échanges de coups de feu ou encore de scènes d’action. Le but est tout autre. La série cherche donc avant tout à nous plonger dans quelque chose d’assez pesant qui va permettre de lancer le prochain épisode sous les meilleurs hospices. L’épisode parvient également à jouer la carte de la suggestion au travers de sa réalisation, de la manière dont le tout évolue et également du point de vue des dialogues. Forcément, tout commence à se refermer sur Nucky et ce dernier a beau être quelqu’un d’intelligent, je pense que cette fois-ci il ne va pas s’en sortir sans pots cassés. Ce serait quand même gonflé de ne pas mettre Nucky en danger.
vlcsnap-2013-11-18-19h18m22s226.pngCe dernier gagne chaque année. L’occasion ici est de faire quelque chose de différent et de démontrer que Boardwalk Empire n’a pas tout dit au sujet de Nucky et des autres. La relation entre Eli et Nucky n’a jamais été aussi développée que cette saison. Je trouve ça remarquablement bien fait et surtout, cela permet de voir les choses d’un oeil différent. La place d’Eli n’a jamais vraiment été définie, dans l’ombre de Nucky. Maintenant il a une place à part entière, presque au même niveau que Nucky. C’est en tout cas ce que l’épisode me laisse suggérer. Mais cela peut être excellent dans le dernier épisode, surtout que tous les destins vont se croiser bien évidemment. Nucky sait pertinemment qu’il est en danger mais va-t-il réussir à déjouer le danger encore une fois ? Ce serait presque impétueux de penser qu’il va s’en sortir indemne. Et puis dans tout cela il y a également Chalky qui se rend à Havre de Grace, une ville du Maryland. Il va retoruver Oscar Bonneau. L’idée est bonne même si l’on sent que là aussi le danger n’est pas loin.

Tout l’épisode parvient à installer quelque chose autour du personnage de Chalky, aussi bien avec Bonneau qu’avec Daughter. Les hommes de Bonneau sont loyaux mais ne cherchent pas de problème et forcément avec Chalky à côté, cela ne peut pas donner quelque chose de bien. Finalement, ce nouvel épisode prépare de façon assez intelligente le dernier épisode de la saison. C’est toujours aussi ingénieux. La manière dont les personnages se croisent et s’entrecroisent, tout cela afin de nous amener à une fin qui promet d’être particulièrement bonne.

Note : 7.5/10. En bref, beaucoup de jeux de regards et de la mise en place intelligente.

Commenter cet article