Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Boardwalk Empire. Saison 4. Episode 8.

28 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Boardwalk Empire

vlcsnap-2013-10-28-17h11m06s200.png

 

Boardwalk Empire // Saison 4. Episode 8. The Old Ship Of Zion.


Quand je disais que cette saison 4 était la meilleure de la série depuis la première saison, je pense que je ne me trompe toujours pas. Surtout après avoir « The Old Ship of Zion », absolument magique. Du début à la fin cet épisode parvient à nous plonger dans l’univers de Boardwalk Empire avec une telle facilité et surtout avec tellement de pouvoir. J’ai l’impression d’être transporté à l’époque où tout cela se déroule. Il faut dire qu’il y a un travail assez malicieux qui est fait du point de vue des décors et de la réalisation pour nous faire croire que ce que l’on voit est ce qu’il se passait à l’époque. Mais au delà de toutes les prouesses techniques de Boardwalk Empire, c’est aussi une vraie question de scénario. Cet épisode rutilait (et rutile encore dans mon serveur comme un moteur arrêté encore fumant). C’est pile poil ce que j’ai envie de voir dans cette série voire même plus encore. L’un des meilleurs moments de l’épisode est le face à face entre Dr Narcisse et Chalky. Alors que le premier est en plein meeting de son Negro Improvement Association, Chalky attire l’attention de tout le monde en tapant du tambour sur un couvercle de poubelle en métal. C’était un moment assez impressionnant grâce à un enchainement réussi de regards, de dialogues et aussi de moments.

Le fait que le Chalky prouve qu’il peut avoir une longueur d’avance sur Dr Narcisse est intelligent, de même que de détruire les deux pains d’héroïne sous ses yeux. La réalisation ne cherche pas à serrer les gros plans sur les yeux plissants de colère du Dr Narcisse et c’est une bonne chose. On sent que Boardwalk Empire a appris pas mal de choses de Martin Scorcese et la manière dont cette scène est mise en scène, prouve encore une fois tout le talent de cette série pour nous mettre en condition dans de tels univers. L’autre grand moment autour de Chalky est la tentative d’assassinat sur sa personne qui va être évitée grâce à Daughter. Je pense que Narcisse a encore une fois sous estimé tout le monde dans cette histoire alors que Purnsley tente de terminer son boulot : achever Chalky. La scène était brillante. Et cela permet aussi d’attendre quelque chose de la part de Boardwalk Empire dans le prochain épisode. Je me demande comment la série va évoluer, surtout que j’ai envie d’un vrai face à face, à mains nues, entre Chalky et Narcisse maintenant. Ce qu’il y a de brillant c’est aussi Chalky, à la fois coquin (dans son regard) et pas impressionné. Il sent tout ce qu’il se passe et a maintenant un allié de taille : Daughter.
vlcsnap-2013-10-28-17h18m11s98.pngJe n’aurais jamais cru que Daughter allait être du côté de Chalky mais comme quoi, parfois la série peut vraiment nous surprendre dans le bon sens du terme. Cette partie de l’épisode était en tout cas teintée de très bonnes choses, d’efficacité et de tensions comme Boardwalk Empire sait en produire. Par ailleurs, cet épisode revient également sur la relation entre Nucky et Eli. Cette relation a toujours été plus ou moins intéressante, associée à tout plein de bonnes choses. Notamment le fait que Nucky a plus ou moins toujours fait de l’ombre à Eli, et comment Eli tente d’exister dans sa propre famille alors que Nucky est toujours là. Cela permet là aussi de créer une relation entre Nucky et son neveu qui est la bienvenue. Ce dernier a envie d’apprendre le métier de Nucky, faire ce qu’il fait, et même si cela veut dire commencer en bas de l’échelle. J’ai envie de voir ça car j’ai envie de voir comment Nucky peut être un bon parrain et apprendre à quelqu’un les ficelles du métier. Cet épisode exploite la relation de façon malicieux et nous donne même envie d’en voir encore plus que ce que l’on ne peut voir dans l’épisode.

Le regard d’Eli à la fin de l’épisode veut tout dire. On sent qu’il est pris au piège, comme s’il n’était pas de ce monde et qu’il avait envie de se réveiller d’un cauchemar. Et puis au fond, il en a marre de voir Nucky toujours présent dans ses pattes. Ce qui est compréhensible, je n’aimerais bien avoir un frère comme Nucky toujours là pour me voler la vedette, et encore plus dans ma propre famille. Par ailleurs, l’histoire évolue également du point de vue de l’Agent Tolliver. Ce dernier poursuit son enquête et cette fois-ci, cela va le mener à tenter de démontrer devant tout le monde qu’il est quelqu’un à qui l’on peut faire confiance. Nucky n’oublie pas non plus de son côté Sally. Je trouve que cette histoire est assez drôle finalement. Elle nous offre des moments amusants et permet aussi à Boardwalk Empire de gagner en légèreté. L’épisode n’est pas impacté. Ce dernier a tellement de moments de tension qu’il fallait trouver aussi un moyen de calmer les ardeurs de chacun. Et c’est plus ou moins ce que fait cet épisode avec une certaine efficacité. Maintenant, je ne sais pas quoi attendre de la suite mais j’ai déjà hâte de découvrir ce que Boardwalk Empire peut encore nous démontrer. C’est jouissif à souhait et cet épisode magistral.

Note : 10/10. En bref, encore du très grand Boardwalk Empire.

Commenter cet article

delromainzika 28/07/2014 01:16


Merci beaucoup :)

léa 28/07/2014 00:51


Juste une petite erreur cette episode est repartorié dans les critiques de breaking bad