Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Body of Proof. Saison 1. Episode 9. SEASON FINALE

21 Mai 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-05-21-18h41m40s253.png

 

Body of Proof // Saison 1. Episode 9. Broken Home.
SEASON FINALE


Au départ il devait y avoir 13 épisodes pour cette saison sauf que finalement, vu le succès, ABC garde les épisodes restant pour les annexés à la saison 2, un peu comme avec la saison 1 de Grey's Anatomy quoi. Bref, cette fois c'est vraiment laid. Un épisode tout bateau, qui n'offre même pas une once de bon drama. Bon, ok, un moment sympa et un autre correct. Mais ce n'est pas assez. Alors que c'est le seul talent que cette série pourrait avoir, elle tue toute son objectivité d'un coup d'un seul, sans crier gars.

Alors forcément, le côté drama est encore exploité dans la série et c'est ce qu'il y a de plus intéressant encore une fois. Tout d'abord parce que l'ex mari de Megan se tape la patron de cette dernière. C'est marrant, fun car une scène ronchonne entre elle et son ex mari était marrante. Cette série est drôle à ses dépends et c'est vrai. Je rigole souvent et je sais même pas pourquoi, surtout quand on voit de la chair frais juste à côté.
vlcsnap-2011-05-21-18h41m35s196.pngMais c'est comme ça et pas autrement. Megan tente encore de se mettre sa fille, Lacey (je vais éviter le parallèle du français qui comprendra lacet et parlera Franklin) dans la poche. Cette dernière s'est vue confisquée ton téléphone en cours car elle regardait des photos de… cadavre. Miam ! Bon déjeuner à la cantine. C'est d'ailleurs étrange que l'on se laisse porter par cette histoire mais c'est très fun également. Je ne regrette pas non plus de rire avec l'affaire en cours.

Megan Hunt joue avec ses collègues à faire brûler une petite pilule. C'est grave docteur non ? En tout cas, c'est hilarant. Elle aime les bec bunzen et c'est peut être ce qui rend le truc encore plus fun. Les scènes de ce genre sont souvent ridicule dans la série. En fait, toute tentative de sérieux est souvent un pied dans la semoule. L'affaire de la semaine n'arrive pas à être touchante et pourtant c'est pas les moyens qu'il manque. En effet, la mort d'une jeune socialiste qui est en phase terminale est louche. Etc… On nous joue vraiment une carte bizarre que j'ai trouvé ronronnante et pas vraiment intéressante.

Note : 2/10. En bref, la série replonge encore. Dommage.

Commenter cet article