Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Body of Proof. Saison 1. Pilot.

30 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-03-30-12h27m25s241.png

 

Body of Proof // Saison 1. Episode 1. Pilot.


J'avais envie de débuter sur une blague à proposer de la pompeusité du sujet de la série mais finalement, je m'y suis résigné. En effet, Body of Proof est ce genre de pilot de série, écrit sur un banc de SDF au milieu de Hollywood Boulevard. Ca n'a rien de bien fait, les personnages sont superficiels, tout ça pour mettre en valeur l'héroïne, pas du tout convaincante qui patauge entre la nonchalance de ce personnage (qui est décrit comme un Dr House au féminin, je me demande qui a dit ça mais c'est à retirer tout de suite) et le côté tire-larme de l'intrigue personnelle de celle ci. La réalisation et les zoom incessants sans parler des musiques d'ambiance, trop présentes qui gâche chaque moment du pilot.

Megan Hunt est une ancienne chirurgienne qui s'est reconvertie en médecin légiste et qui résout à sa manière des affaires de meurtre. Elle est en perpétuel conflit avec sa hiérarchie...
vlcsnap-2011-03-30-11h58m39s133.pngUn R.I.S américain, ça donne ça. J'ai vraiment cru retrouver le R.I.S avec ce premier épisode : les locaux où la technologies hors de prix et la froideur sont là. Alors forcément, on garde bien sûr une héroïne qui n'a bien aussi aucun charisme. On fait en sorte qu'elle soit détesté de tout le monde puis on va tirer les larmes du téléspectateur façon puit d'eau de source, sauf que voilà, c'est raté. Car forcément, l'intrigue même de la série est aussi pompeuse qu'une ventouse à chiottes.

En effet, on est face à un cop show mais on passe la moitié de notre temps en salle d'examen d'un corps tout froid et qui bouge pas, un mort quoi. C'est glauque et cette ambiance me plaît pas. de plus, la scène où Megan est toute seule à travailler la nuit avec le corps (pas de parallèle bizarre attention), j'ai trouvé ça longuet et pas vraiment à sa place. L'idée du médecin légiste héroïne d'une série, c'est une très mauvaise idée. La séquence d'intro avec la découverte du cadavre était d'ailleurs très mal jouée par Dana, elle n'a certes pas ses repères mais c'est pas une débutante non plus.
vlcsnap-2011-03-30-11h53m44s251.pngAlors justement, Dana Delany n'est que déception dans ce pilot. Les seuls moments où elle est intéressante c'est quand elle démonte les suspects. C'est toujours marrant à voir. Quand elle fait sa crise face à ce Mr Paige dans son bureau. Pas mal. Mais les zoom sur les bagues, sur certains objets font que c'est prévisible du début à la fin. On sait qu'il y avait une histoire de jalousie. Le flashback sur la mort de la jeune fille est digne de ceux de Section de Recherches. J'ai eu peur. Je dois l'avouer. Le parallèle entre Body of Proof et les productions policières de TF1 n'est donc pas fortuit. Un cop show qui ne marquera donc malheureusement pas les annales de cette année.

Le reste du casting est tout aussi raté. Mis à part Jeri Ryan que j'attends et que je trouve dommage de gâcher dans une série aussi écrite avec les pieds. La présence de Jeffrey Nordling dans le rôle de l'ex mari de Megan n'a rien de bien intéressant pour la suite. Le duo de flic n'a aucune place dans la série, aucune présence, enfumée par Dana Delany et son personnage "cabriolet de haute couture". Peut être le partenaire de Megan, un personnage sympathique, le seul qui semble aimer être dans cette série vu son sourire. Au final, voilà une série à oublier. Encore une… on jette beaucoup cette année.

Note : 2/10. En bref, un manque certain de profondeur, des musiques d'ambiance qui cassent les pieds, une première intrigue classique et digne des meilleurs épisodes de R.I.S. Raté.

Commenter cet article

simon-edina 02/04/2011 12:34



Eh ben... quelle horreur ce pilote! ENNUI MORTEL, j'ai même sauté des passages !! Dana Delany, dont la peau du cou commence dangereusement à toucher le bas de l'écran, semble plutôt penser à ses
prochaines injections d'acide botulique quand elle récite sans convction des répliques scientifiques écrites par des scénaristes virés de CSI: Miami et qui veulent se refaire une réputation.
Manque de bol, ça prend pas du tout ! Pour essayer de donner de la consistance à son personnage, ils lui collent des personnages secondaires tout aussi inexistants qui font de la figuration
pendant que Dana tente en vain une cure de jeunesse. Pour faire une Dr House au féminin encore faut-il ne pas faire tomber sa carapce dès les 10 premières minutes. MAintenant qu'on la connaît
déjà bien, on n'a pas envie de la revoir ! Dieu nous en préserve ! Quant à l'histoire, elle est digne d'une intrigue de Desperate Housewives: sans surprise, ennuyeuse A MOURIR, sans intérêt. La
musique, pompée par moments sur DH ou GA, c'est pareil. La réalisation... confiée au nouveau stagiaire ? Ca aura fini de m'achever! Dana Delany devrait vite retourner dans DH, parce que là c'est
pas possible elle est à côté de son rôle!



delromainzika 30/03/2011 16:00



Malheureusement, je sens que ce sera bien la seule nouveauté renouvelée d'ABC pour la rentrée. ^^



piouy 30/03/2011 15:58



Je regarderai quand même, mais ça m'a un peu refroidit tout ça, franchement je m'attendais à quelque chose de pas mal, un peu comme The Cape, mais si c'est comme tu dis du genre de RIS que je ne
peux regarder plus de 30s, je pense que je vais vite arrêter la série. Elle aurait donc mieux fait de rester dans DH... J'espère qu'elle reviendra si saison 8 il y a... (surement)



simon-edina 30/03/2011 14:58



God, you were right : you are such a bitch with this show! :D Can't wait to watch it and to be a bitch too, I guess!



delromainzika 30/03/2011 13:52



oui surtout que c'était Dancing quoi. ouais. :(