Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Body of Proof. Saison 2. Episode 19.

4 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-04-04-22h15m31s237.png

 

Body of Proof // Saison 2. Episode 19. Going Viral (Part 2).


Le risque de ce genre d'épisodes en deux parties c'est de faire des épisodes ennuyeux en guise de seconde partie. Body of Proof livre donc dans l'épisode mièvre et bourré de sentiments. La série tente clairement de nous émouvoir et cela fonctionne très moyennement car l'on sait que Kate va s'en sortir. C'est dommage, j'aime beaucoup Jeri Ryan mais je pense sincèrement qu'elle pouvait partir dignement de la série de cette façon. Il ne lui reste que 72 heures à vivre et évidemment tout le monde est sur qui-vive. Peut être que Body of Proof aurait été bien meilleure si l'on avait sentie le poids de la maladie. Car même si Jeri Ryan joue plutôt bien la malte, je ne trouve pas que ce soit vraiment excellent. Le souci principal c'est de nous offrir cette enquête ennuyeuse à côté. Le tout est très mal équilibré. L'épisode se coupe intempestivement par des scènes d'action assez mauvaises dans leur genre. J'avais cette mauvaise impression de voir un épisode d'une série policière sans véritable âme. Alors que Body of Proof s'est construite une âme depuis quelques temps maintenant. C'est donc dommage de gâcher tout ça en aussi peu de temps.

La police retrouve des seringues qui prouve que le patient zéro a pris une drogue afin que sa vie dure plus longtemps et qu'il puisse par la même occasion infecter bien plus de gens. Peter traque donc avec l'aide du reste de l'équipe les derniers jours de Dani, et ils vont découvrir qu'elle et d'autres ont contacter la maladie dans un bus. Ils vont grâce à la vidéo surveillance retrouver Jacob et le traquer dans un motel. Au fond, cette partie là de l'épisode qui est donc l'enquête est assez mauvaise. J'ai pas été spécialement pris par l'action. Il ne se passe pas tellement de choses, et surtout on a l'impression que l'épisode patine. On ne va pas au bout des choses (sûrement parce que l'on a pas de temps mais bon) et c'est agaçant car Body of Proof a les moyens de nous offrir un divertissement de qualité, j'en suis persuadé mais après un premier épisode assez correct et sympathique, celui ci fond trop dans les facilités du genre. Notamment au niveau émotionnel. Heureusement que Jeri Ryan est là mais je n'ai pas pu m'empêcher de rire quand on voit Megan dans cette combinaison en suppositoire.
vlcsnap-2012-04-04-22h17m37s219.pngSans compter que toute la partie autour de la recherche d'un vaccin par le CDC tombe rapidement dans le grand classique et sans surprise. Evidemment dans un premier temps ils découvrent quel est le virus, mais le vaccin ne fonctionne pas et boum… ils vont avoir une idée et hop, tout le monde est sauvé. Enfin, surtout Kate, celle qui va servir de test pour le vaccin. On voit aussi combien la série respecte les périodes de convalescence. A la fin de l'épisode Kate est tellement radieuse qu'on a l'impression que ce gros virus mortel lui colle bien au teint. Ainsi, cette seconde partie de double épisode était bien trop classique et facile pour être réellement passionnante. Le souci est là et malheureusement Body of Proof ne va pas au bout des choses. Je pense que à un épisode de la fin de la série (il ne faut pas compter sur un renouvellement malheureusement, étant donné l'état des audiences de la série, et je pense qu'elle aurait sûrement eu plus de chances si elle avait été diffusé le vendredi dès le début comme c'était initialement prévu), on aurait pu être bien plus passionnant.

Note : 3.5/10. En bref, seconde partie très décevante.

Commenter cet article