Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Body of Proof. Saison 2. Episode 3.

5 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-10-05-19h43m38s96.png

 

Body of Proof // Saison 2. Episode 3. Missing.


L'épisode précédent était tellement drôle que du coup je me suis rué sur cet épisode ci. Et même si j'ai pas tellement ri, et qu'il n'était pas aussi bon que le précédent, finalement j'ai passé un plutôt bon moment avec les personnages de la série. On laissait donc place ici à l'émotion, notamment avec la mère de Megan Hunt, Joan Hunt, jouée par Joanna Cassidy (que tous les fans de Six Feet Under comme moi connaissent mieux sous le nom de Margaret). L'intrigue est surtout intéressante pour le face à face des deux femmes, avec l'une qui tente d'aider sa fille, et la fille qui n'aime plus sa maman. Où est passé le complexe d'Oedipe ? Ah oui, c'est vrai, ce complexe vous fait aimer le sexe opposé, mais je croyais Megan Hunt lesbienne. Enfin, je dis ça… c'est les signes que Dana Delany envoie. L'affaire de la semaine attrait à un enfant disparu alors que la nounou est victime d'un accident de la route. Megan est chargée de l'affaire médico-légale et donc de la mort de la nounou, et l'agent du FBI, Derek Ames, joué par Cliff Curtis (tout fan de … Trauma ? Ah oui, personne connaît).

Bref, le face à face de Derek et Megan est adorable. Notamment la scène de fin de l'épisode. J'ai beaucoup ri car c'est tellement cliché que jamais j'aurais pu imaginer que Body of Proof pourrait emprunter le chemin de la romance cachée, mais pourquoi pas après tout. Au moins elle va enfin laisser tomber son ex mari. Je veux pas dire mais Jeffrey Nordling était vraiment le genre pompeux. Vous voyez de quoi je parle ? Et puis son intrigue avec Kate étant tellement moisie, que la mettre de côté c'est pas plus mal, pour le moment. Pendant ce temps l'épisode prend le temps de s'attarder sur l'acteur qui a abusé des buritos à la pause entre deux scènes : Bud Morris. L'émotion était là et c'est bel et bien un ancien détracteur de la série qui vous parle. J'ai trouvé que l'acteur a apporté un supplément d'âme à une série tout aussi froide qu'un glaçon. Une aubaine pour moi qui apprécie donc d'autant plus la série.
vlcsnap-2011-10-05-19h32m55s65.pngAinsi, derrière une scène d'introduction ridicule (mais drôle), l'épisode décolle plutôt bien et se transforme en épisode de série policière qui fonctionne, avec un petit truc en plus, et donc un évite la mécanique de la première saison qui voulait faire des épisodes dont le développement était industriel et qu'aucun des trucs qu'ils tentaient ne fonctionnait. Et oui, une nounou qui meurt dans Body of Proof c'est aussi drôle qu'un tour de train fantôme. Disons que la scène est tellement mal filmée. Mais passons. Cela ne me gâche pas le plaisir de cet épisode qui malgré ses ficelles à la truelle, il s'en sort pas trop mal. Laissons donc le bénéfice du doute à une série qui était un immondice au début de l'année. Je crois qu'ils ont achetés des scénaristes à Modern Family pour écrire les blagues (je rappelle que Ethan reste drôle d'ailleurs, mais que le petit rire d'une micro seconde à la vingtième minute de l'épisode, par Curtis, vaut son pesant d'or).

Note : 6/10. En bref, un épisode correct de la série, pas déplaisant qui se regarde sans problème.

Commenter cet article

FAB-S 05/10/2011 22:16



En plus l'audience et les 18-49 ans ont monté donc c'est cool :D