Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Body of Proof. Saison 2. Episode 4.

16 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-10-16-18h52m04s217.png

 

Body of Proof // Saison 2. Episode 4. Lazarus Man.


Après l'épisode plutôt sympa et émouvant de la semaine dernière, dont j'ai appris que c'était un reste de la première saison de la série (amputée de 4 épisodes qui avait déjà été tournés). Voilà que cette semaine la série retrouve ce que j'aime bien dans cette seconde saison : tout le fun. Je sais pas pourquoi mais cette série c'est parfois un puits à idées saugrenues. Et notamment pour l'introduction de l'épisode. Après la barre de rire de l'épisode où une nounou se fait reversée, maintenant c'est une scène d'introduction très bizarre avec un gars qui tombe comme ça, faussement déclaré mort, qui a failli passé sous le bistouri d'Ethan. Mon dieu que c'est tout de même bien trouvé. Il fallait le faire. Petit à petit l'histoire va en prendre un coup de pouce de la part des personnages, qui sont tout de même la meilleure idée de la série. Pour tout vous dire, je m'en fou du cas de la semaine, alors que dans certaines séries policières, c'est vraiment ce qui m'intéresse le plus parfois. Ici c'est toujours pas terrible et donc forcément, on se laisse pas trop tenté.

La partie sur l'incendie au sein de l'équipe aurait d'ailleurs pu être bien mieux gérée, mais je ne suis pas là pour parler de cette histoire, mais plutôt des personnages. Dans les labos, Ethan "Frisé" Gross se retrouve avec une nouvelle "médical examiner" comme collègue, sauf que contrairement à lui, elle c'est une bombe atomique. Littéralement. Alors forcément cela donne de bonnes petites scènes cocasses, futiles et drôles. L'ensemble fonctionne bien et le personnage d'Ethan, tout coincé, tout timide, c'est encore plus drôle. Je suis tout de même déçu qu'il arrive à vaincre sa peur de l'alpha-femelle à la fin de l'épisode à coup de vaporisateur (je crois qu'il coupe Oost, dites adieu à vos peurs et draguer comme un italien à l'eau de Cologne). Les nouveaux personnages secondaires sont vraiment intéressants dans cette seconde saison, des ajouts judicieux qui au départ auraient vraiment pu être catastrophique et enliser un peu plus la série. Sauf qu'ils ont bien compris qu'on s'ennuyait ferme en première saison, du coup ils ont savonné la piste et roulé boulé, c'est parti.
vlcsnap-2011-10-16-18h50m06s56.png

Look péripatéticienne...

vlcsnap-2011-10-16-19h16m36s83.png

Look et regard femme fatale...

J'ai appris peu après mon visionnage de l'épisode que des gens bizarres et cinglés adoraient le potentiel couple Megan et Peter. Bon, d'accord la scène de fin était tellement surjouée que ça en devenait presque mignon mais voilà, c'est aussi ce genre de chose qui me fait me dire… ah oui quand même. Body of Proof embrasse vraiment tout son humour dans des scènes plus ou moins bonnes. D'ailleurs, je repense à une excellente scène : celle avec la soeur de Peter qui était juste hilarante. Au final, ce nouvel épisode embrasse une fois de plus tout ce que j'aime dans cette série, cette autodérision pas forcément super bien assumée par la série mais c'est tellement fait avec peu de subtilité que ça en devient hilarant. Oui, "Point of Origin" est un bon épisode, tout comme le second épisode de la saison 2 qui lui aussi était hilarant et m'a fait presque adoré un épisode de cette série. C'est dire.

Note : 6.5/10. En bref, des barres de rire tellement la série ne se prend plus au sérieux.

Commenter cet article

BlakesOne 16/10/2011 21:43



C'est exactement ça, BOP c'est lâché en saison 2 et c'est fun. Et ça veut l'être, pas comme avant où c'était pas fait exprès.


J'adore quand ils "se cassent" entre eux, genre Peter et les blagues sur la banque de sperme lors de l'épisode 2.


Et puis faut reconnaitre que même si c'est pas le plus important. L'enquête de cette semaine était plutôt bonne.