Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Body of Proof. Saison 3. Episode 1.

20 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

body-of-proof-mark-valley-tommy-sullivan.png

 

Body of Proof // Saison 3. Episode 1. Abducted (Part 1).


Tous les fans de David E. Kelley connaissent la Kelleyrisation, c'est à dire le reboot de ses séries alors même qu'elles changent de saison. Nouveaux personnages, départs en série, ...  Body of Proof n'est pas une série de David E. Kelley et fort heureusement pour sa carrière d'ailleurs, mais les producteurs ont choisi de faire la même chose avec leur série : trois personnages ont quitté la série dont Peter qui ne servait pas à grand chose car en plus de faire trainer l'intrigue de sa romance avec Megan, ils avaient touvé le moyen de nous ennuyer avec tout un tas de choses autour de lui. Et puis le duo de flic, très mou du genou a lui aussi disparu. Autant dire que Body of Proof a fait le ménage où il fallait. Ils ont gardé les deux idiots que j'aimais bien, les lèvres gonflées de Jeri Ryan et puis notre héroïne en chef. Nous sommes introduits à Tommy Sullivan, un charmant détective avec un petit côté un peu bad boy qui fait déjà craqué Megan car en plus de cela elle le connaissait déjà (comme c'est pratique, elle connait tout le monde).

Mark Valley (Boston Legal) s'en sort royalement bien et je trouve que c'est une excellente idée que de lui avoir proposé de rejoindre Body of Proof bien que je trouve qu'il pourrait être mieux ailleurs. Mais juste avant et c'est ce qui est assez ironique dans le reboot de la série, il avait déjà fait parti du reboot de Harry's Law pour NBC, une série de ... je vous le donne en mille : David E. Kelley. Quelques bonnes répliques plus tard, Megan reste un personnage assez médiocre tout de même. Le problème c'est que c'est un peu le personnage passe partout de la série. Même si je trouve drôle ses petites expirations pour rire, elle ne m'a pas fait vibrer dans ce premier épisode. J'ai cependant trouvé bien de ne pas jouer l'épisode larmoyant sur les conséquences pour Megan de la mort de Peter. C'est bon, il faut passer à autre chose. Curtis quant à lui est toujours là, pour le meilleur, surtout quand il se met à chanter. C'est l'élément humoristique de la série. Bien plus que certains personnages...
body-of-proof-richard-burgi.pngNous découvrons aussi le détective Adam Lucas aka le partenaire de Tommy. Un duo efficace qui ne mange pas de pain. Nous ne parlons pas des autres ce qui est aussi une bonne chose. Au fond, ce retour de Body of Proof c'est un peu comme un nouveau pilote qui se découpe en un double épisode. Une première partie efficace pour le moment et la seconde dans le prochain épisode. Shawn Hatosy est plutôt bien introduit dans le rôle du méchant et Richard Burgi, dont je ne suis pas spécialement fan, viendra roder autour de la cheftaine de l'équipe (Jeri Ryan et ses lèvres pulpeuses). Finalement, Body of Proof revient sur quelque chose de classique mais efficace. Une formule qui avait déjà fait ses preuves durant un ou deux épisodes de la précédente saison. Une formule qui tente d'intégrer la vie personnelle des personnages, sans que cela soit pour autant pompeux. Une bonne chose en somme. Bien que Body of Proof ait un peu perdue de cet humour en voulant devenir plus énergique.

Note : 5.5/10. En bref, un retour assez sympathique pour un reboot en bonne et due forme.

Commenter cet article