Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Body of Proof. Saison 3. Episode 11.

8 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-05-08-18h56m56s136.png

 

Body of Proof // Saison 3. Episode 11. Dark City.


D'après les dernières estimations de Deadline, Body of Proof serait en très bonne voie pour obtenir le feu vert pour une saison 4. Je ne serais pas totalement contre, même si la série n'est plus aussi bien que l'année dernière. Ce que j'ai surtout aimé dans cet épisode c'est Curtis qui était encore une fois très drôle et sa petite référence à Doomsday Preppers (la série documentaire de National Geographic) était succulente. J'ai bien aimé car le personnage était de nouveau drôle et apportait à l'épisode ce qui manquait dans les épisodes précédents. De même que sa relation amicale avec Ethan reste encore une fois l'un des atouts de Body of Proof. Que cela soit mis en avant m'a donc logiquement plu, même s'ils auraient pu pousser la chose encore un peu plus loin. Le seul problème de "Dark City" c'est qu'il ne parvient pas totalement à rendre son sujet particulièrement passionnant. L'idée d'un black-out (cela semble être à la mode) après un crash d'avion n'était pas forcément ce qu'il y avait de plus original mais l'épisode parvient malgré tout à installer une certaine tension autour des personnages.

Le tout permettait donc de ne pas trop s'ennuyer, ce qui n'est pas plus mal. Nous retrouvons donc Charlie Stafford, incarné par Luke Perry qui est maintenant à un poste assez différent de celui qu'il avait l'an dernier. On avait déjà pu le voir plus tôt cette saison dans un épisode particulièrement pompeux d'un côté, mais intéressant de l'autre. Par chance, cet épisode n'était pas pompeux. Parfois un peu quelconque et lassant, mais ce n'est pas le plus gros défaut de Body of Proof. Cette série veut rester dans une ligne de conduite assez classique, et cela a toujours plus ou moins été le cas (et ce malgré le fait que nous avons en face de nous le traitement d'un métier différent de celui que l'on a l'habitude de voir dans les séries policières). Je pense cependant qu'il y avait de quoi aller un peu plus loin, la série étant largement classique pour se permettre de parler de tout. Du coup, quand elle s'intéresse à la vie personnelle de Megan par exemple, la série s'incruste un peu plus.

Notamment vis à vis de sa mère qui est un personnage que je n'aime pas vraiment. Mais la vie amoureuse de Megan est une fois de plus mise sur le tapis, aussi bien vis à vis de Tommy que de Charlie. Elle a vraiment l'embarras du choix si l'on regarde de plus près mais elle ne sait pas encore qui choisir. C'est en tout cas ce qu'elle laisse à penser chaque semaine avec ce petit jeu de chat et de la souris. "Dark City" était aussi assez palpitant car je n'avais pas vu venir le petit twist final qui réserve donc au téléspectateur une petite surprise. Au fond, ce n'est pas ce que Body of Proof a fait de plus mauvais, ni même le genre policier. Cela aurait pu être bien plus énergique mais ce n'est pas bien grave car il y a malgré tout une volonté de nous offrir une intrigue plus impressionnant qu'un meurtre dans une petite ruelle, celle qui permet de changer un peu la manière de travailler des héros (ils travaillent sans tous leurs équipements) et d'apporter aussi une ambiance plus apocalyptique mais efficace à la série.

Note : 6/10. En bref, un épisode classique certes mais plutôt efficace. De plus, c'est le retour de l'humour de Curtis et rien que pour ça, cela vaut le coup d'oeil.

Commenter cet article