Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Body of Proof. Saison 3. Episode 5. Eye for an Eye

20 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-20-21h49m14s179.png

 

Body of Proof // Saison 3. Episode 5. Eye for an Eye.


Après avoir vu Henry Ian Cusick dans le rôle d'un serial killer dans The Mentalist, maintenant voilà qu'il incarne le rôle d'un… serial killer… dans Body of Proof. Je crois que les scénaristes ne se foulent pas vraiment pour trouver des rôles à cet acteur. Ce qui est encore pire c'est quand il devient un personnage régulier. Comme c'est le cas pour Body of Proof. Il avait fait une guest pour plusieurs épisodes dans la série policière de CBS avec Patrick Jane, maintenant c'est au tour de Megan d'avoir du fil à retordre avec lui. En effet, il incarne le rôle d'un psy dans cette série. Quelqu'un qui semble en savoir sur Megan, bien plus qu'elle ne le pense. J'ai hâte de voir où tout cela pourrait bien nous mener. Alors qu'un certes Freddie Delgado est tué à bout portant, Laura Kiser une jeune femme est elle aussi tuée. Les deux meurtres sont différents et pourtant, ils pourraient être liés à deux patients du thérapeute Trent Marsh et auraient alors choisi de se refiler la lourde tâche l'un à l'autre histoire de n'avoir aucun lien, un alibi et ne pas être suspectés. Intelligent. Tout cela me rappelle un peu Calculs Meurtriers (avec Sandra Bullock).

Bref, Body of Proof s'amuse plutôt bien dans cet épisode, aussi bien avec Megan et ses sentiments. En effet, elle va redécouvrir des effets personnels de son père décédé. Que de Megan et sa famille. Les scènes entre Megan et sa mère étaient touchantes. Dana Delany, forte de son expérience dans le domaine des dramas moins convenus et plus émotionnels s'en sort royalement dans le côté plus sensible de Body of Proof. Je suis donc ravi de voir qu'ils utilisent ce côté là de la série pour de bonnes raisons (contrairement à la première saison qui voulait trop en faire). On retrouve enfin aussi des scènes entre Megan et sa fille. De jolis moments là aussi qui font aussi office de bilan pour Megan qui se souvient de son père et de comment il était. L'épisode gère donc tout autre chose en plus de sa plutôt bonne histoire policière de la semaine. Si l'épisode précédent pâtissait d'un cheminement et d'une histoire particulièrement pompeuse et mécanique, cet épisode avance à petit pas (j'ai cru que Calculs Meurtriers les avaient inspirés jusqu'à ce que Trent entre réellement dans la danse).
vlcsnap-2013-03-20-21h19m38s76.pngLa fin de l'épisode laisse rêveur. Un face à face entre Trent et Megan, je ne demande que ça. Mais tout cela sera difficile à suivre durant toute la saison dans le sens où je suis certain que la série va trouver le moyen de me décevoir. C'est le gros problème des séries policières comme Body of Proof de toute façon. Je n'oublie pas le face à face entre Megan et Curtis qui était tout bonnement excellent. Des répliques amusantes et encore une fois, tout cela pour le meilleur de Body of Proof. Je suis cependant un peu déçu du reste et notamment de cette entrée particulièrement mal développée de Kate avec cette homme politique incarné par Richard Burgi. Je ne comprends pas le but de cette partie de la saison qui ne cesse d'être floue pour le moment. Finalement, j'ai trouvé cet épisode plutôt sympathique dans son genre. Avec une partie plus émotionnelle et donc proche du registre de Dana Delany, nous exploitons un autre travers de Body of Proof. Et ce genre de choses, j'en suis un grand adepte tout simplement.

Note : 6.5/10. En bref, un bon épisode avec une parité entre l'émotionnel (ce qui m'a le plus séduit) et le policier.

Commenter cet article