Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bomb Girls. Saison 1. Episode 6. SEASON FINALE

12 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-12-01h54m04s246.png

 

Bomb Girls // Saison 1. Episode 6. Elements of Surprises.
SEASON FINALE


Il y a une justice pour les séries d'époque sur les networks, Global TV a renouvelé la série pour une seconde saison de six nouveaux épisodes. Et je suis donc très content compte tenu du fait que j'avais peur qu'elle ne le soit pas. L'an prochain ce sera donc avec une seconde saison de Bomb Girls que je vais tenter de m'amuser. Mais sérieusement, qui aurait pu penser qu'une série sur des missionnettes aurait pu aussi bien fonctionner ? Pas moi. Surtout quand on voit que Playboy Club et Pan Am se sont rétamés bien correctement aux Etats-Unis (Pan Am ayant cartonné au Canada cependant). Même si ce n'était pas une série parfaite et qu'il y avait plein de défauts, cela reste malgré tout une série de qualité qui a su en seulement six épisodes construire une vraie histoire autour de cette usine et des femmes qui y travaillent. Mais comme elle était renouvelée, j'avais hâte aussi de voir comment les scénaristes avaient décidés de terminer cette saison pour lancer une potentielle suite.

Alors que j'ai encore beaucoup de mal à croire à l'histoire entre Lorna et Marco qui sortent ensemble finalement je m'y suis fait. Petit à petit cela prend une forme intéressante. On en a eu la preuve une fois que Lorna est arrivée tout guillerette au travail. J'ai adoré le moment où elle vomit. Je ne suis pas fan du vomi, je vous rassures mais c'était très marrant et ça collait parfaitement parce l'idée que je me fais de ce genre de scènes. Mais Lorna est un très bon personnage qui se développe encore plus par la suite, comme avec Mrs Witham et l'histoire autour de Gladys. Et justement, Gladys la pauvre. Rien n'allait dans son sens. C'est mon personnage préféré dans cette série. Ce personnage fort, de femme à poigne est terriblement attachant et pertinent. J'étais donc assez déçu de ne pas voir le personnage réussir. Mais c'est une bonne raison pour regarder la prochaine saison aussi. Après des nouvelles informations sur l'attaque de Pearl Harbor, tout le monde est choqué. James a pensé que c'était son devoir de revêtir l'uniforme et d'aller au front. Forcément, c'était touchant car tous ses plans avec Gladys (mariage) sont maintenant repoussés.

Ensuite il y aussi la petite Kate. Ce petit personnage est très sympathique même si elle n'arrive pas toujours à être aussi forte que l'on pourrait le croire. J'ai été frustré face à son histoire. Le problème c'est son père et évidemment tout ce qui entoure cette histoire est vraiment frustrant. Au début elle refusait de revenir chez elle, et elle a changé d'avis quand Betty a décidé de lui révéler ses vrais sentiments auprès d'elle et tentant ainsi de l'embrasser. J'ai préféré le moment lesbien de Bomb Girls à celui de Pan Am, tout simplement parce que la réaction de celui là était bien plus spontanée. Christina Ricci dans Pan Am avait adoré le baiser (enfin, c'était la sensation qu'elle laissait échapper). Au final, ce dernier épisode nous permet également de développer la partie historique de la Seconde Guerre Mondiale vue depuis cette usine et comment les choses vont évoluer par la suite. C'est bien foutu, et j'ai hâte de voir ce que la seconde saison pourrait bien développer.

Note : 7/10. En bref, Bomb Girls termine sa première saison efficacement et donne envie d'en voir plus. Une belle surprise canadienne.

Commenter cet article