Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 7. Episode 7.

3 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Bones

vlcsnap-2012-04-03-23h14m30s110.png

 

Bones // Saison 7. Episode 7. The Prisoner on the Pipe.


Je crois que cette année, Bones tente de rendre encore plus débile mental ses personnages qu'ils ne l'était déjà. Et j'ai notamment un gros problème avec Daisy. Ce personnage est complètement con. Désolé pour la vulgarité, mais il y a eu des scènes avec elle dans cet épisode qui étaient vraiment très mauvaise. Le souci de ce personnage c'est que depuis le début elle passe pour une idiote de service et forcément, plus les épisodes passe, plus c'est de pire en pire, étant donné que la série elle aussi est de pire en pire. Et quand on sait que la série est déjà renouvelée pour une huitième saison, je suis vert. Franchement, ils sont sérieux à FOX là ? Ok, la série fait des bons scores pour la chaine, elle est rentable et Kevin Reilly semble être fan de(s) Deschanel donc ça aide forcément. Mais moi, même si j'aime bien Emily Deschanel, et que j'ai une once de pitié pour David Boreanaz que j'aimais bien dans Buffy puis Angel, Bones reste une série toute moisie jusqu'à l'os. Elle ne trouve aucun moyen pour raccommoder ses intrigues, mais aussi ses personnages. On se retrouve avec des intrigues jamais achevées et ennuyeuses à mourir.

Avant toute chose, cet épisode est celui de l'accouchement de Bones. Le bébé Bones / Booth est donc dans la nature. Quand on sait que Bones est une série proche de l'étude anthropologique (même si maintenant c'est plus proche d'une page wikipédia bourrée de fausses informations), je me demande comment on peut rendre cette scène aussi peu réaliste. Ok, c'est archaïque. Bones geint comme un cochon en accouchant dans une grange. On pouvait faire mieux non ? Au beau milieu de la paille (je plains Bones, car la paille, ça gratte). Sans compter que cette scène est bourrée de non réalisme. On est proche de l'horrible accouchement d'un veau dans une étable. Vous savez, ce genre de chose que l'on peut voir sur France 5 dans des reportages animaliers au beau milieu du déjeuner. Ensuite il y a la scène finale de l'épisode qui est sensée nous offrir le grand moment de retrouvailles de tout le cast et c'est tellement mielleux que j'avais mon taux de sucre en mode explosion. Je sais pas ce que Bones cherche à faire en tentant de nous attendrir avec des sentiments en carton, ou bien nous faire sauter de joie avec des scènes aussi classique et peu inspirées.
vlcsnap-2012-04-03-22h47m43s170.pngMalgré tout, l'alchimie entre Boreanaz et Deschanel est là, et c'est sûrement le seul truc qui permet à l'épisode de ne pas être trop chiant non plus. Même si je me suis assez ennuyé comme ça quand même. Pour ce qui est de l'enquête de la semaine, bah… on retient rien évidemment. Mis à part cette horrible scène d'ouverture qui prouve encore une fois toute l'idiotie de cette série qui se prenait au sérieux au début, qui disait des choses sympathiques (basées sur des statistiques, etc… merci à l'intelligence de Bones), et petit à petit le tout s'est fourni en mièvreries pour atteindre le ridicule de l'annonce de la fin de la saison 6 et cette horrible saison 7. Sûrement dans mon top des pires saisons de série que j'ai pu voir ces derniers temps. Pour en revenir au cas de la semaine, franchement, je ne comprends pas pourquoi on n'en revient pas aux essentiels. L'enquête est faite presque par Hodgins et Angela mais comme je ne peux plus voir en peinture ces deux personnages, évidement…

Note : 1/10. En bref, d'une niaiserie sans plus, incapable d'être cohérente sur la longueur et avec une enquête bâclée et pas intéressante pour un sou. Qui a dit que le 7 portait chance ?

Commenter cet article