Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 8. Episode 17.

2 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Bones

bones_ep813_sc14_0040.jpg

 

Bones // Saison 8. Episode 17. The Fact in the Fiction.


Ce que je trouve assez étrange avec Bones c'est qu'elle ne se donne pas vraiment la peine d'aller chercher midi à quatorze heures. Alors que finalement, cela serait certainement une excellente chose. Etant donné que ce nouvel épisode était un épisode indépendant, et qu'il ne développait pas grand chose (il faut attendre la fin de l'épisode pour avoir droit à une séquence sympathique entre Booth et Brennan). Et ce n'est pas ce que j'attends dans chaque épisode de Bones. Pour tout vous dire, je n'attends finalement pas grand chose d'un épisode de cette série policière qui tente de ne pas se prendre au sérieux. Nous avons par exemple le nouvel interne, le Dr Oliver Wells, qui est en soi un assez bon personnage. Les scénaristes sont parvenus à lui donner une intrigue, un humour appréciable, et un côté perspicace qui colle parfaitement à l'esprit de la série. Mais peut être que ce côté assez enthousiaste sera rapidement dissipé dans les prochains épisodes. Disons que c'est clairement ce qui me fait peur. "The Fact in the Fiction" nous offrait donc la terrible scène d'introduction avec le pauvre personnage qui découvre un splendide corps.

Cette fois ce sera dans son champ.
"Ahhhhhh, I just killed a dead guy".
Le problème de ces séquences d'introduction c'est qu'elle décridibilisent totalement la série. Ce que je trouvais assez sympathique dans Bones à ses débuts et je l'ai déjà dit mainte et mainte fois c'est ses intrigues complètement farfelues mais réglée comme du papier à musique avec une vraie explication scientifique. Maintenant, Bones a un peu laissé de côté le côté scientifique pour ajouter plusieurs ingrédients qui ressortent dans cet épisode. Dans un premier temps de l'humour avec les nouveaux internes. Celui ci tire son épingle du jeu par rapport aux autres (même si Wendell reste mon préféré et le plus méritant). Je ne sais pas s'il aura droit, comme les autres, à son propre épisode personnel, mais je dois avouer que je ne suis pas contre l'idée. En tout cas, Bones a de quoi nous laisser de marbre encore une fois lorsque l'on tente de sortir de son champ d'expertise. Elle ne veut même plus nous séduire avec de belles paroles et se contente alors des blagues assez niaises des uns et des autres.
8-17-4.jpgAprès tout, Bones reste aussi une série procédurale. Elle doit donc traiter de cas particulier. Elle le fait avec beaucoup de mécanismes déjà vu. C'est bête car les scénaristes ne semble même plus se rendre compte que finalement ils écrivent des choses qui n'ont plus grand intérêt. Alors certes ils laissent une grande part aux personnages (et le cas est alors résolu en deux temps trois mouvements). On peut apercevoir le contraste avec les épisodes plus pertinents dans le genre procédural (notamment avec le tueur de la saison qui avait transformé la série). La grande question n'est pas de savoir de quoi sera fait la suite de la saison étant donné que de toute façon, il y aura des épisodes indépendants jusqu'à l'avant dernier épisode de la saison qui nous introduira alors le grand retour du tueur. C'est une mécanique déjà vu dans tellement de séries (qui tend à changer dans certaines). D'ailleurs, beaucoup de séries procédurales se concentrent sur leurs personnages mais Bones n'a jamais été une excellente série de ce point de vue là...

Note : 4/10. En bref, que faire. Malgré un nouveau personnage bien sympathique, le reste est à la traine.

Commenter cet article