Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 8. Episode 2.

25 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Bones

vlcsnap-2012-09-25-21h21m01s141.png

 

Bones // Saison 8. Episode 2. The Partners in the Divorce.


D'années en années, Bones n'a jamais su faire les choses bien. Entre l'intégration de Sweets aux personnages réguliers, les introductions indigestes avec toujours un petit parallèle avec quelque chose de sucré et délicieux (dans "The Partners in the Divorce" ce sera une bout de cervelle qui gicle alors qu'un corps brûle avec une petite image de pancake juste après) et évidemment Emily Deschanel devenue encore plus tête à claque que jamais. C'était un pilier de la série et Bones nous apprenait des choses lors de la première saison notamment (celle qui est à mon sens la plus technique de toute et un change radical s'est opéré avec la saison 2). Maintenant elle se concentre de regarder, d'interpréter de façon logique et surtout rapide tout ce qu'elle fait. Sans compter que dans tout ça, le pauvre David Boreanaz rame complètement dans un couple ennuyeux et tout aussi niais qu'est devenue Bones elle même. Je dois aussi avouer que je ne sais même plus pourquoi je regarde Bones encore maintenant. La série a atteint un tel degré de crétinerie.

L'épisode précédent (et donc premier de la saison 8) n'était pas trop mauvais (par rapport à ce que la série a l'habitude de nous offrir) mais cette semaine on revient à quelque chose de plus classique et la formule ennuie rapidement le téléspectateur. Cette semaine, évidemment que l'on enquête sur un avocat puissant et fraichement divorcé qui a tellement d'ennemis qu'il n'a pas assez de doigts sur ses deux mains (enfin, maintenant ce ne sont plus des doigts… mais du charbon). L'enquête est tout ce qu'il y a de plus classique. Je n'arrive même plus à apprécier les affaires de la semaine car le tout manque tellement d'originalité. On a la terrible introduction avec un corps dégueulasse, une petite blague avec de la nourriture (histoire d'ouvrir en appétit), Bones et Booth qui sont dans leur appartement ou bien sur le terrain, ensuite on va au Jeffersonian pour voir le corps et l'examiner et enfin on a une suite de péripéties où le couple / duo se retrouve sur le terrain à pourchasser les méchants. Je ne crois pas me tromper en disant que chaque épisode classique de Bones fonctionne de cette façon.
vlcsnap-2012-09-25-21h04m23s143.pngAprès avoir été une fugitive pendant quelques temps (3 mois tout de même), Brennan doit maintenant se faire à un petit temps d'adaptation pour retrouver ses repères. Evidemment, des tensions vont commencer à faire leur apparition dans le couple qu'elle forme avec Booth. C'était assez marrant d'amener sur le tapis des problèmes de couple entre les deux quand on a une affaire avec un personnage divorcé. Vous ne croyez pas que c'est un petit peu trop gros ? Du coup, Sweets est là pour tenter d'arranger le coup et donner des questions. Je n'ai vraiment pas hâte de revoir Sweets en thérapie avec Brennan et Booth. On a déjà vécu ce genre de choses et je dois avouer que cela m'exècre au plus haut niveau. Finalement, ce nouvel épisode de Bones manque clairement d'intérêt et faire pas avancer la machine. Les scénaristes tournent en rond, installent leurs personnages dans une routine casanière horripilante et font tout pour les rendre crétins. Où est passée toute la science de Brennan ? J'aimerais bien savoir en tout cas.

Note : 2/10. En bref, ennuyeux, pas spécialement bien foutu, crétin et beaucoup trop répétitif.

Commenter cet article

delromainzika 26/09/2012 20:57


merci :))

Cilou 26/09/2012 20:45


J'aurai bien aimé voir le squelette caramélisé moi !!!!


En tout cas je te donne une médaille pour continuer à te taper encore des épisodes de Bones.

delromainzika 26/09/2012 20:34


Au départ je voulais mettre le squelette caramélisé du début de l'épisode en guise d'ouverture mais j'ai préféré Brennan dans un tuyau ^^

Cilou 26/09/2012 20:30


Je suis super déçue, d'habitude tu trouves toujours une image bien dégueu pour illustrer Bones, mais là non