Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 8. Episode 3.

2 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Bones

vlcsnap-2012-10-02-20h57m42s102.png

 

Bones // Saison 8. Episode 3. The Gunk in the Garage.


Bones continue de ronronner sans évoluer. Le problème c'est la série utilise les mêmes choses constamment et au bout d'un moment, le téléspectateur commence à sérieusement piquer du nez devant l'épisode. "The Gunk in the Garage" n'est pas le pire épisode de Bones que j'ai vu depuis quelques temps, loin de là même. Cependant, il n'y avait pas grand chose de bien surprenant non plus. L'enquête de la semaine tournait autour d'une explosion mystérieuse dans un parking sous-terrain, et qui a évidemment tué quelqu'un. Globalement, tout manquait de rythme et d'intérêt. Je ne suis pas sûr que les scénaristes de Bones veulent réellement nous offrir quelque chose d'intéressant côté intrigues de la semaine. Je dirais presque que c'est tout l'inverse. En tout cas, ils se moquent bien de nous. Mais que sauver de cet épisode du coup ? Booth et Brennan ? Non. D'ailleurs, je commence à trouver leurs scènes de couple un peu plus crédible ces derniers temps. Peut être que je me fais à la médiocrité du jeu d'Emily Deschanel qui est devenu encore plus caricatural qu'intéressant.

Je le disais la semaine dernière mais elle est devenue une vraie cruche. Bref, alors je pourrais dans un premier temps sauver la scène d'ouverture. Elle m'a fait rire, involontairement évidemment. Mais j'ai ri aux éclats parce que c'était très moche (les effets spéciaux que l'on fait avec Windows 98 ça existe encore semble t-il), mais aussi parce que le tout était tellement débile que forcément moi je pouffe. L'autre bonne chose de l'épisode c'est l'arrivée de l'argent Olivia Sparling du FBI. Incarnée par la petite et charmante Danielle Panabaker, elle est la nouvelle partenaire (temporaire) de Sweets, alors que Booth doit s'occuper de paperasserie. Du coup, Olivia s'occupe de Sweets et surtout de lui offrir quelques leçons. Même si Olivia est un personnage aussi creux qu'une noix pourrie (malheureusement), j'ai trouvé que la dynamique entre elle et Sweets fonctionnait plutôt bien. Sweets était le personnage que je déteste le plus dans cette série, croyez moi quand je vous dis que ce n'était pas si épouvantable que ça.
vlcsnap-2012-10-02-21h09m21s179.pngvlcsnap-2012-10-02-20h40m16s133.pngPar ailleurs, il y avait une scène excellente parce que je l'attendais depuis un bon bout de temps : Sweets qui se fait battre par une femme. J'aurais tellement aimé être la personne qui lui a donné des coups durant cette scène. Cela m'aurait tellement défoulé. Je déteste Sweets d'une force incommensurable. J'espère qu'un jour Hart Hanson, le créateur de Bones aura l'audace de lui offrir une mort dégueulasse, affreuse et dans d'atroces souffrances. Ce n'est pas possible autrement après nous l'avoir infligé autant de temps. Finalement, ce nouvel épisode de Bones était une nouvelle grosse catastrophe. La série manque à ses obligations. Sans compter que Brennan qui est sensée être l'héroïne de la série manquait presque à l'appel (ce n'est pas pour l'entendre parler de quinoa que je regarde Bones, car je pense qu'elle est beaucoup plus intelligente que ça pour nous offrir des conseils culinaires). Bref, je ne retiens pas grand chose de cet épisode malgré ses éléments intéressants.

Note : 4/10. En bref, Bones reste cette série policière devenue minable...

Commenter cet article