Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 8. Episode 4.

9 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Bones

vlcsnap-2012-10-09-22h22m57s245.png

 

Bones // Saison 8. Episode 4. The Tiger in the Tale.


Ce que j'ai adoré dans cet épisode de Bones c'est dans un premier temps la première scène ultra dégueulasse mais terriblement jouissive. En effet, cette scène où un homme se fait éclabousser par le corps de quelqu'un et se retrouve a avalé une dent du mort par la même occasion, j'ai trouvé ça particulièrement fun. Bones c'est parfois une excellente comédie et dans le genre comédie bien vomitive, elle est une pro. Alors que l'on peut croire que tout est fini, Bones en rajoute une couche en faisant carrément vomir l'homme éclaboussé. C'était tellement délicieux à voir. Heureusement que cette semaine je ne venais pas manger quand j'ai vu cette scène car j'ai toujours la mauvaise manie de lancer des épisodes de Bones à un très mauvais moment de la journée. C'est une manie qui ne passe pas, comme si les producteurs de la série avaient mis un message subliminale qui nous demande de manger pendant que l'on regarde Bones. Mais au moins cette ouverture d'épisode restera dans les mémoires (sans compter sur les cris des deux passagers). C'était grandiose, de l'art pur. Bones c'est donc de l'art de nous amuser avec les pires choses que l'on peut voir sur terre tout de même.

Cette semaine notre enquête se porte donc sur la mort de Jared Drew, un employé d'une exposition animale. On va rapidement découvrir que Brennan et une femme particulièrement engagée pour la cause des tigres. C'était assez bizarre cette partie de l'épisode. Je ne sais pas pourquoi ils nous ont collé cette histoire là. Mais j'ai cependant bien aimé la petite crise de nerf de Brennan quand elle découvre que l'homme a tué le tigre. C'était touchant ce moment, j'ai eu de la compassion pour Brennan car c'est une femme émotive et l'on ressent ce qu'elle voulait nous faire ressentir. Assez bavasser, je crois que j'ai assez dis de bien de cet épisode de Bones. Aussi bien pour son côté dégueulasse que son côté un peu plus touchant. Car le reste m'a particulièrement énervé. Je pense évidemment à Daisy et Sweets. Leur rupture à la fin de l'épisode était presque une sorte de soulagement. On peut se dire que l'on ne reverra surement pas Daisy de si tôt. Effectivement, je pense que cela pourrait être particulièrement bénéfique à la série. Mais il reste encore l'équation Sweets, une vraie catastrophe ce personnage.
vlcsnap-2012-10-09-23h00m44s130.pngAu final, on set face à un cas difficile à évaluer. L'affaire de la semaine n'avait rien de bien surprenante mais d'un autre côté j'ai adoré la séquence d'ouverture. Ensuite j'ai détesté toute la partie sur Sweets (sauf peut être la scène avec Booth qui était un peu plus intéressante et sérieuse, cassant un peu le côté ultra niais de la série) mais j'ai plutôt bien apprécié tout ce qui se développé autour de Brennan (même si je dois avouer que c'était assez bizarre de nous mettre cela au beau milieu de l'épisode). Je crois que cet épisode de Bones est le plus difficile à évoluer que j'ai eu depuis bien longtemps (et surtout depuis que je fais des critiques de la série). Il n'est pas a jeté et c'est bien une première. Je n'avais pas autant apprécié un épisode de la série depuis… surement depuis la saison 5 (et encore, je n'en suis pas certain). C'est presque un exploit alors croisons les doigts pour que cela évolue dans un sens intéressant par la suite. Hart Hanson a peut être appris que ce qui faisait le sel de Bones était son côté perspicace, pas son côté niais.

Note : 6/10. En bref, un épisode surprise. Je ne sais pas trop quoi en penser si ce n'est que je ne l'ai pas détesté.

Commenter cet article