Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 9. Episode 16. The Source in the Sludge.

26 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Bones

vlcsnap-2014-04-07-00h02m12s229.jpg

 

Bones // Saison 9. Episode 16. The Source in the Sludge.


Cette semaine, Freddie Prinze Jr. est de retour dans le rôle de l’agent Danny Beck de la CIA. Si l’acteur a pris un sacré coup de vieux, j’ai bien aimé le duo qu’il va former avec Booth. C’était assez différent de ce que l’on a l’habitude de voir. En effet, habituellement Bones fonctionne avec un crime, une enquête menée en grande partie par Booth et Brennan sur le terrain. Cette semaine, Brennan n’est pas sur le terrain mais au laboratoire. Cela va permettre de se concentrer sur la place de Brennan aux côtés de Camille, de questionner le travail de terrain de Brennan par rapport à la vie de famille de cette dernière, etc. Toutes les questions posées dans cet épisode étaient bien plus intéressantes que ce que l’on a l’habitude de voir dans Bones. Surtout que Brennan est le genre de personnage parfait pour ce genre de questions plus ou moins existentielles. Pendant ce temps, cette histoire de terroriste était assez classique mais elle nous permet de modifier la mécanique de la série et de voir les choses différemment. Du coup, Danny et Booth forment un duo étonnamment bon.

Peut-être un peu trop sérieux sur les bords mais je ne serais pas contre l’idée de revoir Danny prochainement. Brennan va tout de même trouvé le moyen de s’incruster sur le terrain grâce à un « I’m Booth partner ». Au fond, elle joue un peu trop sur l’amour qu’il y a entre entre elle et son mari. Du coup, la place de Brennan sur le terrain est remise en cause dans cet épisode et je crois que cela n’avait pas été fait depuis un bon bout de temps. Le plus gros problème de cet épisode c’est le retour de Daisy. Je trouve ce personnage toujours aussi insupportable et sa relation avec Sweets m’énerve tellement. Dès que j’ai vu les deux commencer à parler de leur vie au diner du coin, j’avais déjà envie de leur envoyer une belle tarte à la crème en pleine figure. C’est peut-être méchant de ma part mais franchement, on ne peut pas dire que la série mérite beaucoup mieux apparemment. Mais le pire c’est que je ne comprends plus ce que Sweets fait dans Bones. Ou plutôt l’intérêt de ce personnage. On ne peut pas dire que cela soit un personnage particulièrement important (et je ne sais pas du tout ce qu’elle veut en faire).
vlcsnap-2014-04-07-00h06m27s223.jpgEt puis l’affaire se résout un peu trop rapidement à la fin. J’aurais bien aimé que cela soit fait différemment, peut-être même que la série se donne le temps de réfléchir un peu plus. J’ai préféré les scènes partagées entre Hodgins et Angela. Leur petit couple est maintenant dans une mécanique bien huilée et si c’est un peu plan plan par moment, dans cet épisode était presque un vrai rayon de soleil. Un peu comme les apparitions de Caroline Julian qui apportent un peu d’humour pour décoincer un peu tout ça. Pour une série qui s’est souvent intégrée à ses intrigues bien avant ses personnages, elle commence depuis quelques années (et accessoirement le couple Brennan et Booth) à faire le contraire et même si ce n’est pas si mal, les intrigues policières sont de plus en plus minces et moins réussies que ce que l’on aurait pu attendre de la part de cette série. La fin de l’épisode était mignonne. Cela permet de voir à quel point Brennan et Booth forment un couple que rien ne semble pouvoir détruire.

Note : 5/10. En bref, dommage que certains personnages ennuient.

Commenter cet article