Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 9. Episode 18. The Carrot in the Kudzu.

6 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Bones

vlcsnap-2014-06-06-19h17m12s4.jpg

 

Bones // Saison 9. Episode 18. The Carrot in the Kudzu.


Je n’ai pas du tout compris cet épisode. Disons qu’il ne collait pas du tout à l’idée que je pouvais me faire de l’anniversaire de Christine. En effet, le premier anniversaire de la fille de Booth et Brennan aurait dû être mignon comme tout mais la série a préféré se concentrer sur tout un tas de choses futiles et inintéressantes, à mon grand damne. C’est véritablement le problème de cet épisode qui ne sait pas sur quel pied danser entre l’histoire inutile de Max ou encore Clark et son livre. Franchement, je trouve dommage que la série ne cherche pas vraiment à nous permettre de retrouver ce qui a toujours plu ou moins fait le charme de cette série : Brennan. Cette dernière est maintenant une sorte de gimmick afin de détendre l’atmosphère. Contrairement aux quatre premières saisons de la série où le personnage était exploité différemment. Il y avait quelque chose chez Brennan qui me plaisait bien auparavant et c’était tout l’aspect émotionnel qu’il y avait autour d’elle. Même avec Christine, je ne retrouve pas vraiment ce qui faisait le charme du personnage et c’est à mon sens le plus gros problème de la série. Malgré tout, reste alors la dynamique entre Brennan et Booth qui fonctionne toujours très bien.

Mais justement, Bones s’attarde un peu trop là dedans et nous donne alors l’impression qu’il n’y a plus que ça dans la série et que tout le reste ne sert strictement à rien. Comme par exemple Clark. Je ne suis pas un grand fan de ce personnage. Bien au contraire, je trouve qu’il n’est pas drôle et qu’il n’est pas assez intéressant tout simplement. Son histoire de livre que personne n’a envie de lire et que tout le monde trouve grotesque n’était pas une bonne idée d’histoire. Cela donne donc un épisode un peu trop lourd et pas suffisamment soigné à mon goût. Surtout quand à côté il y avait largement de quoi faire avec Brennan et Booth pour Christine. Il y a donc des inconsistances dans le personnages de Brennan qui ne permettent plus vraiment de se laisser avoir par l’histoire et les personnages de la série. Pourtant, il y a énormément de potentiel. La saison a prouvé par le passé qu’il y avait encore pas mal de choses à faire car pour la première fois depuis la saison 6 je crois que j’ai été plus ou moins intéressé par une saison de Bones. Comme quoi, c’est bien la preuve qu’il y a quelque chose. Mais ce n’est pas suffisant. Surtout quand ils font revenir des internes qui sont aussi charismatiques que des haricots verts.
vlcsnap-2014-06-06-19h29m12s32.jpg
Booth - « Show one person who doesn't like a one man band. »
Brennan - « I’m sure many don't like them which is why they're such a rarity. »

La relation entre Brennan et son père Max manque là aussi cruellement de passion et d’émotion. On a l’impression que tout ce que l’épisode tente de faire a déjà été vu auparavant dans d’autres épisodes de la série. La pauvre encore une fois à un manque de renouvellement des dialogues. Tout est beaucoup trop analogique et pas suffisamment écrit avec passion. C’est en tout cas ce que j’ai pu ressentir encore une fois avec cet épisode qui me rappelle les sombres heures de la série l’année dernière. Il y a donc encore quelques épisodes avant la fin de la saison mais je ne suis pas sûr qu’il soit possible de faire quelque chose de plus. Le mariage passé, la magie s’est peu à peut envolée. Du coup, Bones oublie également qu’il y a d’autres personnages comme Cam, Hodgins et Angela qui ont beaucoup de potentiel pour créer de nouvelles histoires et donc renouveler un peu une série qui sent malheureusement un peu trop la naphtaline. C’est bien loin de ce que j’avais pu imaginer au premier abord.

Note : 3/10. En bref, malgré quelques idées, l’épisode manque cruellement d’intérêt. Dommage.

Commenter cet article