Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bored to Death. Saison 2. Episode 1 SEASON PREMIERE

27 Septembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-09-27-22h06m22s13.png

 

Bored to Death // Saison 2. Episode 1. Escape from the Dungeon.

 

J'avais beaucoup aimé cette petite série l'an dernier, la saison 1 était tout drôle sortie d'une volonté de changement sur HBO, une comédie très écrite dans un New York populaire. Un vrai marché des bons plans avec au centre un écrivain, un écrivain en pleine panne d'écriture. Jonathan Aymes est un personnage tout ce qu'il y a de plus simplet. Il sait jamais dans quoi il s'embarque mais il encaisse et dit amen. Pour le season premiere le sujet est assez tourmentant, prendre le SM, une pratique sexuelle déviante, pour thème d'un épisode était assez osée je dois l'avouer.
Mistress - "Oh. You're an infantilist. I'll go get some diapers." L'humour est toujours là, intact, comme déposé dans son écrin et dévoilé pour chaque occasion. La plume fine et acéré des scénaristes est là. J'ai donc retrouver avec grande envie Jonathan Aymes dans ses péripéties les plus folles. Il est devenu prof et aide des futurs écrivains sur le tare. Si cette partie est dispensable pour le moment, la partie de son enquête "du jour" était un vrai bijou de cravache et paddle sans parler du mini fouet. La partie dans le donjon était assez drôle et ce qu'il fallait de subversive. Je crois que le moment le plus drôle c'est quand le pauvre Jonathan se balade dans les rues de NY (on nous fait une petite visite guidée pour touristes d'ailleurs, ce que je n'ai pas tellement apprécié) tout affublé de cuir de la tête aux pieds. Et puis alors quand il va voir George à son bureau, ça aussi c'était magnifique.
George, tiens, parlons en. Le personnage doit sauver son magazine qui est en perte de vitesse. Pour cela il doit faire des sacrifices : plus de déjeuner au Four Seasons, là où il a une table depuis près de 20 ans et surtout... d'Orangina. Quel gros placement de produit bien ancré. La série a réussi a faire de ce placement de produit un truc complètement anodin. Bien sûr en parlant de la France, George parlant d'une de ses conquêtes (cliché, attention) lorsqu'il était à la Sorbonne. Bref, George est un de ces personnages complètement inoffensifs et drôles involontairement. Il reste également Ray, bon, le peu qu'on le voit suffit. J'aime beaucoup Zach Galifianakis mais je sais pas, dans l'épisode il reste le petit gosse dans un corps de gros nounours. C'est mignon tout plein, un peu trop même.

Note : 7/10. En bref, Bored to Death est revenue en forme.

Commenter cet article

superfro 24/10/2011 14:20



salut,


Yes ! excellent, vivement la sortie française, pour ma part je viens d'acheter la saison 2 en dvd, les bonus son sympa mais il n'y en a pas des masses, enfin, niveau qualité prix, sa le fait...


je recomande a tout le monde cette brillante petite série !


 



delromainzika 23/10/2011 17:37



Elle vient de débuter aux Etats-Unis



superfro 23/10/2011 17:06



salut,


C'est claire , une saison 2 vraiment sympa, vivement la 3...