Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bored to Death. Saison 2. Episode 8. SEASON FINALE.

17 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-11-16-18h24m24s150.png

 

Bored to Death // Saison 2. Episode 8. Super Ray is Mortal.
SEASON FINALE


Voilà. Encore une saison d'achevée. Ca passe trop vite. On ne peut même pas savourer la série plus longtemps, puis il faut croiser les doigts pour un renouvellement et une fois le renouvellement fait, il faudra encore attendre un an avant de voir de nouveaux épisodes qui seront sûrement encore au nombre de 8. Le ton de cette série est vraiment génial et me ferait presque oublié qu'on est devant une série avec une intrigue polaresque à chaque épisode.
Ainsi, je ne veux pas vous parler de l'affaire de la semaine que j'ai trouvé sympathique mais voilà, c'était pas le point le plus important. Alors que la nouvelle petite amie de Jonathan (et élève) aimerait emménager chez lui car elle n'a plus d'endroit elle où dormir. La relation devient sérieuse, chose qui n'est pas forcément du goût de ses amis. Jonathan livrait encore une fois des moments assez épiques comme cette course poursuite au milieu de l'épisode ou encore la fin de l'épisode quand il tente de sauver Ray.
Ray, tiens justement. On lui a envoyé une poupée de Super Ray et Super Ray devient maintenant un super héros connu. Ce personnage est totalement déjanté. D'ailleurs, Zack Galifianakis en Super Ray c'est priceless et vraiment à voir. Je vous l'assure. Je termine donc sur George, qui n'a finalement pas de cancer et qui doit aller en rehab à la demande de sa patronne pour dépendance à la marijuana. Sauf qu'il ne l'entend pas de cette oreille et démissionne. Le pire c'est que cet épisode laisse comme un goût de pas fini et c'est dommage car j'aurais aimé en voir plus. Si seulement HBO pouvait faire des saisons plus longues de cette série, mais non. Déception.

Note : 7/10. En bref, une série qui termine sa saison sur une bonne note.

Commenter cet article