Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bored to Death. Saison 3. Episode 2.

18 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-10-19-00h09m26s246.png

 

Bored to Death // Saison 3. Episode 2. Gumball !.


Le premier épisode de la saison nous laissait avec Jonathan pendu à l'horloge de l'Empire State Building. On le retrouve donc maintenant dans une sorte de course poursuite où il doit tout faire pour s'innocenter d'un meurtre. Son travail de détective va le mettre sur la piste de quelqu'un, qui va découvrir petit à petit que le twist de l'épisode est proche. Je me suis pas ennuyé une seule seconde durant cet épisode car le rythme est soutenu du début à la fin. On a pas le temps de se poser de questions qu'on a déjà fini l'épisode. Peut être que parfois 30 minutes c'est beaucoup trop court. En tout cas je m'en rend compte dans ce genre de petite histoire bien racontée finalement. Bored to Death est une série que j'adore car elle trouve toujours le moyen de mettre en avant cette bromance entre trois amis. Alors que dans le season premiere ce n'était pas forcément le cas, privilégiant les développements personnels avant toute chose, celui ci permet de faire évoluer les trois personnages dans le même environnement.

Une fois de plus le meilleur reste George. C'est le meilleur personnage de la série et Ted Danson est exceptionnel. Sa paranoïa va le mener à ce qu'il croit qu'il est suivi. La petite histoire se déguste tel du thé avec ses petits gâteaux. Franchement, c'était tellement bien habillé comme histoire que j'ai cru voir un vrai film policier qui ne se prend pas au sérieux. Sauf que George prend tout au sérieux, donc forcément c'est encore plus parodique et drôle. Le fait qu'il revoit dans la rue le nouveau petit ami de sa fille m'a pas vrai plus car le personnage casse tout le rythme que l'on entretien dès le début de la saison, ne laissant pas de répit pour les téléspectateurs par la même occasion. Alors que la saison dernière on parlait beaucoup de déviances sexuelles dans les premiers épisodes, cette fois on entre directement dans le vif du sujet, et c'est pas plus mal non plus.
vlcsnap-2011-10-18-23h56m59s196.pngAinsi, ce nouvel épisode prouve une fois de plus tout le talent de la série, et surtout cette écriture très personnalisée qui permet de retrouver trois personnages qu'au fond tout lie à jamais. J'aime beaucoup les séries policières, peut être un peu moins les films noires mais ici c'est fait avec tellement de simplicité et de béatitude que j'ai envie d'en voir un peu plus d'une histoire WTF de ce genre. Après reste quelques idées à bien mieux mettre en place puisque l'on lance le sujet du vrai père de Jonathan et on sait pertinemment que ce sera l'enquête de la série. J'espère juste que cela n'encombrera pas tous les futurs épisodes à venir ou bien que cela nous éloigne et nous perde dans notre propre analyse. La galerie de personnage est toujours aussi jouissive, et Ray reste toujours gentil et fun à la fois.

Note : 8/10. En bref, Bored to Death est une excellente comédie noire qui joue avec ses personnages et leur amitié d'une manière unique.

Commenter cet article