Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Borgen. Saison 1. Pilot et Episode 2 (Danemark).

9 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

E1_Birgitte-press.jpg

 

Borgen // Saison 1. Episodes 1 et 2. La dignité du centre (Pilot) / Minimum 90.

 

Tant attendue, Borgen, série politique danoise débarquait ce soir sur Arte. Merci à cette chaîne franco-allemande de diffuser des séries confidentielles tel que celle ci, véritable succès populaire dans son pays. Il traverse enfin les frontières. J'avais déjà entendu parler de cette série il y a peu de temps mais ne trouvant pas tous les épisodes j'avais abandonné l'idée que j'ai vu que Arte allait la programmer. Le pire est en fait d'avoir enchaîner Les Hommes de l'Ombre et Borgen car c'est là que l'on voit qu'en France on est pas encore prêt pour les séries politiques de grande envergure. Celle ci est maîtrisée du début à la fin. Birgitte Nyborg, notre héroïne incarne une femme de poigne qui est proche d'atteindre les hautes sphères du gouvernement. On a déjà dans le premier épisode un aperçu de ce qu'est une bonne série. Une réalisation maîtrisée, sobre et surtout réaliste. Elle nous plonge dans un univers de requins et donc pas la peine de faire des chichis. Le plaisir est entier. C'est également une bonne série du côté du cast. Je ne vais pas vous parler des gens qui jouent dans cette série, puisque je ne les connais pas du tout mais l'héroïne est pertinente et le reste du cast très bon.

Borgen décrit les batailles politiques pour le pouvoir au Danemark et les sacrifices personnels qu’elles entraînent. Le personnage principal, Birgitte Nyborg, est une femme politique qui a permis à son parti d’obtenir une victoire écrasante. Elle doit maintenant répondre aux deux plus importantes questions de sa vie : comment utiliser au mieux cette majorité et jusqu’où peut-on aller pour obtenir le pouvoir...
w2Borgen.jpgBorgen se divise en plusieurs parties d'histoires. La première c'est toute l'aventure politique de Birgitte évidemment. Dans le premier épisode ce sont des débats télévisés (et même si on ne voit pas vraiment l'entièreté du débat, on a des dialogues et ils sont très bons dans leur genre). Mais c'est également des conférences de presse, des révélations, ou encore des enquêtes. On va se retrouver avec un scandale autour de l'actuel premier ministre, accusé d'avoir utilisé l'argent du contribuable pour payer plus de 10 000 euros de maroquinerie et vêtements à sa femme (le fait est que l'histoire est tout autre, il voulait tout simplement éviter que sa femme fasse un scandale dans un magasin). Toute cette partie politique autour de Birgitte est très pertinente et prend une dimension très conspirationniste dans le second épisode. On a notamment des révélations sur des personnes du gouvernement et des scandales qui éclatent. Chaque fin d'épisode lance un truc passionnant sur cette histoire. Evidemment que le premier c'est l'investiture de Birgitte et de son parti, mais la suite est toute autre.

Les deux épisodes nous proposent également de développer le personnage de Birgitte via sa vie de famille. C'est une femme politique mais aussi une mère et une femme aimante. Les quelques dialogues avec son mari sont absolument excellents. Cela permet d'offrir une partie "détente" aux deux épisodes. Entre un tailleur qui boudine, on va même aller jusqu'à parler de fellation pas une premier ministre. Il y a également toute la partie avec les enfants qui est plutôt bonne. La critique des traditions comme de la révérence notamment passent très bien. Borgen est une série qui est là pour dépoussiérer la politique. Elle ne veut pas raconter le sujet avec tous les carcans alors elle prend quelques libertés. Birgitte dans sa vie privée est d'ailleurs très fun. Elle pourrait être une bonne présidente en vrai. Elle a un charisme fou. Borgen nous offre également toute une partie autour des autres hommes politiques (Birgitte étant la seule femme dans la course). Le premier ministre et le scandale autour de lui (comme avec sa femme) était très bien foutu. J'en attendais bien plus malgré tout.

Borgen prendre aussi toute la partie journalistique avec sérieux. J'ai bien aimé le fait que la nouvelle journaliste de TV1 se retrouve aussi mal à l'aise dans son rôle. Elle est propulsée sous les feux de la rampes alors qu'elle a vu la mort d'un attaché de presse sous ses yeux quand même. Choquant non ? L'histoire autour de cette journaliste était très intéressante. Même si c'est assez sous-jacent finalement, on prend malgré tout son pied à suivre ce qu'elle fait. Au final, je dois avouer que j'adore le sujet politique et dans les série ça me passionne tout de suite. Alors que Les Hommes de l'Ombre (France 2) m'avait déçu ce mois ci, j'arrive enfin à trouver une fiction de très bonne envergure. Il y a des trucs à voir sur la longueur aussi. Car tout n'est pas parfait non plus. Quelques petits défauts par ci par là, mais rien de bien méchant. Le plaisir reste entier. J'ai pu déguster ces deux épisodes grâce à Arte. Je pense qu'il faut aussi remercier cette chaîne de proposer des séries de qualité (récemment à l'origine de la diffusion de The Killing - version danoise -, Rome ou encore Les Tudors).

Note : 8.5/10. En bref, une excellente série politique. Solide et traitée avec modernité. Un exercice intéressant. Merci les danois.

P.S : Pour jeudi prochain, j'ajoute sur la liste des courses les speculos.

Commenter cet article

delromainzika 09/02/2012 23:44


Donc après les lasagnes de légumes... tu nous fais un millefeuille de fruits ? lol

jonath666 09/02/2012 23:29


et moi j'ajoute des fruits pour remplacer les petits gâteaux à l'heure du goûter lol