Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Borgen. Saison 2. Episodes 9 et 10. SEASON FINALE.

16 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

Sans-titre4.png

 

Borgen // Saison 2. Episodes 9 et 10. Le respect de la vie privée / Une communication de nature particulière.


Beaucoup de qualificatifs grandiloquents ont déjà été employés pour parler de Borgen. Moi même j'en ai déjà utilisé une bonne brochette mais il y en a un que je n'ai pas utilisé et qui est à l'antipode des autres : simplicité. Finalement, Borgen c'est une série d'une simplicité folle. Elle ne se prend pas la tête avec ses personnages et préfère aller de l'avant de manière beaucoup plus fluide par la même occasion. Ces deux derniers épisodes de la seconde saison nous prouvent une nouvelle fois que la famille est bel et bien au centre de cette série. C'est une très bonne chose, surtout quand l'on voit comment est géré le problème de santé de la fille Nyborg. Alors que l'état de santé de cette dernière commence à se dégrader, elle est emmenée dans un hôpital afin qu'elle puisse recevoir les soins dont elle a besoin. Sauf qu'en parallèle, Birgitte se retrouve au beau milieu d'un problème au sein de son gouvernement alors qu'il veut privilégier les institutions publiques de santé et combattre ainsi une médecine à deux vitesses qui avantagerait les classes les plus aisées.

Borgen n'avait pas encore traité l'acharnement médiatique et c'est donc chose faite avec "Le respect de la vie privée". Les journalistes et surtout l'Ekspress ne va pas avoir de scrupule à jouer à la presse à scandale quand il s'agit de parler de la vie privée de Birgitte ou encore de celle de sa fille. L'avantage étant que la série a des épisodes suffisamment conséquent, nous allons pouvoir voir plusieurs stades de l'histoire. Du moment où tout va commencer à déraper, au reste. Birgitte se retrouve alors dans la tourmente et sa fille, qui n'a rien demandé également. Je trouve ça assez bien traité de toute façon. Borgen est une bonne série qui joue une fois de plus avec une intrigue à la base assez simpliste et à un développement réaliste. Birgitte tente pendant ce temps de trouver un moyen de réparer son couple. Je ne m'y attendais pas du tout, surtout que Birgitte seule c'était tout de même très intéressant à traiter mais ce que j'aime aussi c'est que l'on tente de retrouver avant la fin de la saison l'unité des débuts et donc de la première saison.
Sans-titre2.pngSans-titre3.pngPendant ce temps, Katrine et Kasper commencent à faire des plans pour le futur en officialisant dans un premier temps leur relation auprès de leurs patrons respectifs. Afin de ne pas créer de conflits d'intérêts, ils vont faire en sorte de rester en dehors de la vie professionnelle de chacun. Je trouve ce petit couple mignon et encore une fois le mot simplicité s'y attache parfaitement. Mais c'est dans "Une communication de nature particulière" qu'il prendra tout son sens. Kasper ne veut pas avoir d'enfant car il veut être sûr de ne pas transmettre ses mauvais "gênes" à quelqu'un. Alors que pendant ce temps Katrine se rend compte qu'il serait peut être temps pour elle de faire des enfants. Elle arrive à un âge où au fond il faut commencer à penser à ce genre de choses. Mais à son travail, ce son patron lui fait bien comprendre que si elle devient régulière de TV1, elle ne peut pas tomber enceinte. Le dilemme sera surement soulevé de nouveau dans la prochaine saison (où elle tombera surement enceinte sans le vouloir). Ce serait une bonne idée qu'elle tente de cacher sa grossesse coûte que coûte.

Pendant ce temps, dans ce dernier épisode de la saison, la fille de Birgitte va mieux et Birgitte peut donc reprendre son poste de premier Ministre qu'elle avait laissé le temps de prendre un congé. Ce que je retiens surtout de cet épisode c'est le discours final de Birgitte. Un fabuleux moment qui prouve encore une fois toute la suprématie de cette série dans un monde des séries rongé par la médiocrité. Finalement, cette seconde saison aura eu ses bons moments voire très bons. Certains épisodes resteront dans les annales de cette année 2012 c'est certain et je ne pense pas que quelqu'un peut dire que Borgen est une mauvaise série. Ce serait être vraiment quelqu'un sans goût. La dernière question posée par la série c'est aussi si la femme est compatible avec l'exercice de l'Etat et le discours final est aussi là pour prouver au peuple que Birgitte ne laisse pas passer sa vie de Premier Ministre après celle de sa famille car c'est ce pour quoi elle a été élue et ne peut donc pas flancher maintenant.

Note : 10/10 et 9/10. En bref, deux traitements différents de deux histoires proches. La simplicité de Borgen est une fois de plus mise en abime. Judicieux.

Commenter cet article