Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Borgia. Saison 1. Episode 2.

14 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-10-14-18h37m47s174.png

 

Borgia // Saison 1. Episode 2. Episode Deux.


Après un pilote très convainquant, la série prouve avec celui ci qu'elle est bel et bien une très bonne nouveauté et création originale de Canal +. Elle prend le temps de parler de la maladie qui a rongée le pape, puis de son empoisonnement, du comment l'or du château a été transporté, et comment Rodrigo a préparé petit à petit son plan pour accéder au trône de pape. On impose aussi dans la série cette vision du clergé à l'époque, et du pouvoir des religions. Je trouve que c'est excellent car au lieu d'être très à huis clos comme dans The Borgias version Showtime, on est ici face à une série qui a de l'envergure et qui ne se repose pas uniquement sur ses interprètes mais aussi sur l'histoire et les décors. Je pouvais reprocher à la version de Showtime de trop miser sur des dialogues certes bons mais qui au bout d'un moment, avec un problème étouffant de lieu, on arrivait pas vraiment à innover. Ici les dialogues sont bons, mais il y a aussi pas mal de lieux différents et de jolis plans en extérieur, bien loin des fonds verts de Showtime. Canal + a mit la grosse poignée dans la poche.

Tom Fantana a créé une version satisfaisant des personnages et de la famille Borgia. Je trouve que la violence est toujours très bien marquée. Notamment sur la place public quand le traitre du pape va être assassiné à grands coups de massue, le tout par un des fils Borgia. C'est ce que je trouve de très bien foutu dans cette série justement. Elle arrive à mettre ses personnages en branle avec succès, et le rapport avec la violence n'en est que meilleur. On voit très bien que tout le monde n'est pas heureux, et ici la mère (biologique) des fils et filles Borgia est malade. On le savait déjà dans l'épisode précédent. Cesare va alors aller la rejoindre pour tenter de la soigner, ce qu'il va réussir, sans parvenir à sauver le dernier enfant, le tout sera de maudire une pauvre sorcière. Une petite anecdote durant l'épisode m'a fait rire, c'est celle des bains de merde. Vous avez bien lu, en tout cas j'ai pris un fou rire nerveux car cette belle plante dit que c'est grâce à ça qu'elle ne vieillie pas, et qu'elle reste belle.
vlcsnap-2011-10-14-18h33m05s161.pngPendant ce temps, tout trouve un sens autour du pape qui est de plus en plus malade. Les multiples réactions, la lecture du testament, ou encore les petits complots de familles qui s'orchestrent minutieusement. La part belle est faite aux personnages, et leur mise en condition dans ce second épisode était encore plus prenante que dans le pilote qui présentait très bien les personnages mais justement… présentait les personnages, ce qui est tout de suite moins fun. Mais… ce n'était pas moins intéressant. Bien au contraire. Ce second épisode confirme que Borgia est une excellente nouvelle série, aussi belle que bien menée. Sans parler de Lucrèse que je trouve fabuleuse. Ce personnage gagne mes graces dans cette version alors que dans la version Showtime je la détestais. C'est donc avec intérêt que je vais suivre le reste de cette première saison qui j'espère n'en restera pas unique.

Note : 7.5/10. En bref, voilà que la série confirme toute son intelligence, et surtout son statut de bonne série.

Commenter cet article