Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Boss. Saison 2. Episode 8. Consequence.

7 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-07-13h58m10s214.png

 

Boss // Saison 2. Episode 8. Consequence.


Cet épisode est doté de deux grands moments réellement intéressants. Le premier c'est la scène de panique de Tom Kane. J'ai adoré cette scène car en plus de bénéficier de la splendide réalisation de la série, elle est également une vraie scène anxiogène. On ne sait pas ce qui se passe mais cela se passe. Kane n'en a pas fini avec ses problèmes de santé mentale et l'épisode est là pour ça. En tout cas, cette scène restera comme l'une des plus marquantes de la saison à mes yeux car elle a su capturer toute l'intensité du personnage et cette perte totale de contrôle. Mais Boss nous a offert autre chose de très passionnant également : Sam Miller. Le cliffangher de la fin de l'épisode révèle au journaliste très fouine qu'est Sam Miller que Kane a subit des traitements divers et variés dans l'hôpital. Sauf que le pire c'est qu'il apprend quel genre de traitement il a subit. Je pense que le prochain épisode sera très intéressant car il est bien possible que Kane doive faire face à ses démons en public maintenant. Mais l'épisode remet les choses en ordre, il était temps que tout cela éclate au grand jour, surtout qu'il ne reste que deux épisodes avant la fin de la saison.

L'autre bonne chose de cet épisode c'est évidemment toute l'histoire autour de Zajac. Alors qu'il avait été lynché en public par Kitty, il se retrouve de nouveau dans la course. Il a maintenant décidé de devenir honnête et de dire constamment la vérité (même si au fond, cela ne peut pas être possible). Il a donc décidé d'affronter ses électeurs afin de leurs dire la vérité. Après tout, un scandale sexuel ne remet pas en cause les compétences de Zajac pour être un bon gouverneur. La série joue habilement avec le personnage et le manipule bien autour de l'arc de la saison. C'était un peu la surprise de l'épisode. Soudain, Zajac n'est pas seulement le candidat avec un excès de confiance qui est infidèle à sa femme. C'est aussi une sorte d'outsider qui est conscient de ses faiblesses et qui est suffisamment intellect pour utiliser cette connaissance d'une manière qui non seulement lui permet d'être remarqué par ses pairs mais également de changer la perception du public à son égard.
vlcsnap-2012-10-07-13h44m05s214.pngJe pense que la suite de la saison (il reste encore deux épisodes) saura surement remettre en cause tout le reste mais plus du tout Zajac. Il est parti de loin à cause de ce scandale. Il est donc maintenant beaucoup plus qu'une menace pour Walsh. D'ailleurs, Catherine Walsh, qui avait fait une remontée saisissante dans l'épisode précédent grâce à l'intelligence de Kitty se voit maintenant coupé l'herbe sous le pied. J'aime bien l'idée que Boss ne soit pas une série prévisible. Finalement on ne sait pas qui va bien pouvoir gagner cette course. Côté politique, Boss est donc toujours une très solide petit épisode. Pendant ce temps, nous suivons toujours quelques intrigues un peu trop envahissantes comme celle de Trey Rogers. Je trouve que ce personnage manque clairement d'intérêt. La série n'aura malheureusement pas su le mettre en avant comme il fallait. Finalement, ce nouvel épisode était de très bonne facture encore une fois et prouve que Boss est toujours une série solide et bien construite.

Note : 8/10. En bref, très bon retournement de situation, une série qui ne perd pas pied.

Commenter cet article