Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Braquo. Saison 3. Episodes 3 et 4.

19 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-19-00h20m41s246.jpg

 

Braquo // Saison 3. Episodes 3 et 4. Odessa / Stoukatch.


Cette saison 3 de Braquo manque de quelque chose et je me demande si ce n’est pas de Théo. Ce dernier faisait partie de l’équipe et maintenant qu’ils ne sont plus que trois sur quatre, je dois avouer que je ressens le vide laissé par Nicolas Duvauchelle. Mais il faut de l’avant et Braquo nous réserve malgré tout quelques très bonnes choses durant ces deux épisodes. A commencer par « Odessa ». Depuis la mort de Iossif Vissarionovich, la guerre de succession fait rage entre Jordania et Pavlovitch. Tout cela mène la série à créer tout un tas de petits règlements de compte avec au milieu de tout ça : la DPJ. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que cela prenne une telle tournure et encore moins à ce que Jordania se fasse tirer dessus par cette tueuse nommée Odessa mais j’ai adoré. La fin de cet épisode était brillante et maitrisée. C’était un savoureux mélange de polar et d’action thriller-esque. La mise en scène était au poil. Dommage cependant qu’Olivier Marchal ne soit plus là pour mettre la main à la patte. Plutôt que d’aller jouer dans des navets au cinéma (Belle contre la Femme d’un Autre), il devrait penser à sa série qui elle a besoin de quelqu’un comme lui.

Je ne dis pas que tout ce que Braquo fait est dénué d’intérêt mais j’ai envie de retrouver l’énergie de la première saison. Cet épisode m’a donné l’impression que la série avait enfin envie de sortir de l’histoire de Vogel qui avait déjà plombé une bonne partie de la seconde saison. Ce dernier n’apporte d’ailleurs plus grand chose si ce n’est des ennuis ici et là. Son association de malfaiteurs avec Orianne fonctionne mais cette dernière aussi tarde à faire comprendre ses réelles motivations. Je suppose que la fin de « Stoukatch » va permettre enfin à Roxanne d’avoir une vengeance en bonne et due forme. Je me demande vraiment ce qu’elle va raconter et surtout les conséquences que cela va avoir chez Vogel. Ce dernier serait détruit de perdre la femme qu’il aime. Il ne supporterait pas qu’elle le laisse tomber. Du coup la meilleur chose à faire serait pour lui que Roxanne ne dise rien. Mais comment pourrait-il acheter le silence de celle-ci. Vogel ne méritant pas d’être heureux depuis qu’il lui a enlevé la seule chose qu’elle aimait : Théo. La mort de Théo fait donc encore son petit effet en filigrane. Roxanne apporte ce dont on a besoin ni plus ni moins.
vlcsnap-2014-02-19-00h47m57s221.jpgJe préfère largement tout ce qui se passe autour de cette guerre des gangs. C’est ça le vrai Braquo. « Stoukatch » n’était pas aussi intense que le précédent. Disons que les enjeux de cet épisode sont très différents. En effet, Pavlovitch s’allie à Parajdanov afin de se débarrasser de Jordania. Mais ce dernier n’a pas dit son dernier mot, surtout quand il collabore avec la police afin que les choses évoluent dans le bon sens du terme. Le marché que Caplan propose est simple mais je trouve que la série s’attarde un peu trop la dessus alors qu’à côté il y a énormément de choses à développer. Que cela soit Orianne et le paquet qu’elle a envoyé à Bernandi (je me demande vraiment ce quoi il en retourne de cette histoire) ou encore ce que prépare finalement le clan adverse. Tout cela manque de clarté et de lisibilité. Mais la série continue de mettre le téléspectateur au coeur de l’action. Surtout quand les choses commencent à se compliquer pour Caplan et sa bande. Je ne m’attendais pas à ce que Caplan soit mis en danger aussi rapidement mais il faut bien un peu de piquant pour que la série évolue.

Le problème actuellement que j’ai avec cette saison de Braquo c’est le fait qu’elle va dans tous les sens mais que l’on n’a pas forcément de direction donnée. Et cela se voit beaucoup plus dans « Stoukatch » que dans « Odessa ». Ce dernier est un épisode beaucoup plus cohérent à mon humble avis d’ailleurs. Le plaisir reste là mais j’aurais peut-être aimé une saison un peu plus tenue. On a une intrigue qui avance de façon assez mécanique pour le moment et j’attends le moment où tout va basculer. Surtout que l’on est déjà à l’issue de la première moitié de la saison.

Note : 6.5/10 et 5/10. En bref, parfois trop convenue, Braquo déçoit légèrement.

Commenter cet article