Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Breaking Bad. Saison 3. Episode 1. No Mas.

23 Mars 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Crit. Sér. : Breaking Bad

breaking-bad-no-masjpg-83a81d07c5abdebf_large.jpeg
Breaking Bad // Saison 3. Episode 1. No Mas.

C'est pour moi l'une des meilleures créations de la décennie pour son originalité mais aussi sa qualité visuelle (casting, scénario, réalisation, tout est soigné et parfait). Débutait donc dimanche à 22h aux US sur AMC la nouvelle saison de cette excellente saison et je ne pouvais m'empêcher de vous en donnez mon avis, plus que ravissant.
On avait laisser les personnages avec un crash de deux avions à cause du père de la fille qui sortait avec Jessie Pinkman et qui était morte d'une overdose. Et on reprend le fil de la série avec un histoire complètement énorme et qui n'a pas tellement quelque chose à voir avec la série en elle même mais comme la saison dernière, on voit des images de la fin de la saison, des sortes d'indices pour connaître la suite de la saison sauf que l'an dernier, les indices nous amenais vers autre chose que cette explosion d'avions dans le ciel. A voir. En tout cas, ces deux mexicains au crâne rasée et qui on l'air de vouer une sorte de culte à notre Walter et ben franchement, ils font flipper tout du long de l'épisode et de tous les extraits auxquels ont a le droit.
Si brûler des dollars et de la monnaie est puni par la constitution des Etats-Unis, Walter n'en a rien à faire. On le retrouve assi devant sa piscine à balancer des allumettes avant de se décider à faire de la fumette de ses petits billets verts, de son demi million de dollars mais ouf, il tente de les sauver au dernier moment. Si son personnage n'évolue pas tellement dans ce premier épisode, il faut dire que ce n'est que le premier, la saison 3 semble être sous le signe de la rédemption car notre cuisinier de crystal meth veut décrocher. Il va même voir son recelleur pour lui dire qu'il arrête au Pollos, le petit fast food, oui, vous vous souvenez dans la saison 2.
Ensuite, retour sur Pinkman. C'est le personnage que je comprends le moins dans cette série et que je trouve le plus mystérieux. J'ai bien l'impression qu'il cache un truc qui a influencer sa vie encore plus que la mort de sa tante ou encore le dénie d'existence de ses parents... Je sais pas. En tout cas j'attends avec impatience de savoir s'il va replonger ou pas dans la drogue douce voir dure comme c'était le cas dans la saison précédent avec le crystal. Certes, il ne se passe pas grand chose au centre de désintox mais bon, c'est pas grave car le personnage à lui seul se suffit et l'on a pu se concentrer sur Walter tout du long.
Oui, car la petite discussion avec sa femme ou la phrase bien placée avec son beau frère : "Il y a un demi million dans ce sac", c'est toujours au bon moment et au bon endroit. J'adore ce qu'arrive à créer cette série, un univers à elle seule, tellement réaliste et prennant que je dis bravo et même plus, je dis AMEN à notre créateur, celui qui a créer cette série.

Note : 9/10. En bref, un retour en pleine forme et que dire de mieux, je me revigord avec une série comme celle ci, je recharge mes batteries surtout après avoir vu un épisode maladroit de DH.

Commenter cet article