Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Breaking Bad. Saison 3. Episodes 10 et 11.

4 Juin 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Crit. Sér. : Breaking Bad

vlcsnap-14087844.png

 

Breaking Bad // Saison 3. Episode 10. Fly.

 

Comme l'indique le titre de l'épisode, l'épisode est centrer sur une mouche. C'est un sujet plutôt perspicace et sympathique à traiter et la longeur de l'épisode doit certainement faire de cet épisode une histoire abracadabrantesque pas forcément utile à l'histoire mais qui fat réfléchir. Walter t-il perdu la tête ? Finalement, on ne sait pas trop mais alors qu'il fait les comptes et se compte qu'il manque 250 grammes de crystal. Par la suite, il découvre l'intrusion d'une mouche dans le labo et Walter de ce fait va stopper la production et une attitude que Jesse lui même ne comprend pas du tout.

L'épisode est long, beaucoup trop long sur le temps. Ce huit clos était certes intéressant, car c'était une sorte de métaphore pour faire comprendre à Jesse qu'il y a eu un vol de crystal dans leur production, mais bon, il fallait chercher bien trop loin pour moi. Le début de l'épisode est vraiment drôle avec Walter qui s'acharne sur cette petit mouche, que c'est marrant jusqu'au moment où il tompe par dessus la rembarde, ouïe, ça doit faire mal, très mal.

On nous ennivre de monologues sans fin où les personnages se confient. On a Walter qui, je croyais qu'il allait tout raconter, se confie à Jesse sur les évènements qui sont arriver à Jane. C'était bien sympa car Walter confie une partie du secret qu'il cache à Jesse sur Jane même si la plus grosse reste pour le moment secrète, il va finir par la connaître, sinon ce sera bizarre.

 

Note : 7/10. En bref, pas le meilleur épisode de la saison certes mais un très très très bon huit clos qui pose de bonnes questions sur les personnages. Une réfléxion bien pensée.

 

Episode-11-Walt-Pre-760.jpg

 

Breaking Bad // Saison 3. Episode 11. Abiquiu.

 

Un épisode vraiment excellent s'est profilé. En effet, Skyler décide de s'impliquer dans les affaires de Walt, ses petits papiers comme on le dit si bien, afin d'être sûre que l'argent que Walt gagne est bien blanchi. Dans cet épisode, Jesse et Walt sont de nouveau séparer et c'était pour la bonne cause car franchement, on s'implique dans deux histoires différentes et c'était bien sympathique.

Donc on retrouve Skyler et Walt chez Saul Goodman, l'avocat pour parler de blanchiment d'argent et comment ils le font. Sauf que Skyler compte bien s'y mettre elle aussi, devenir une sorte de partner in crime avec Walt et son petit business bien rodé. Entre conseil d'achats et d'investissements, c'était bien trouvé. En effet, d'un côté on a Saul qui propose à Walt d'acheter un laser game et de l'autre on a Skyler qui propose à Walt d'acheter une station de lavage pour automobiles. Dans les deux chacuns à ses intérêts et Skyler n'aime pas beaucoup Saul et ses conseils.

Bref, on a donc le droit à deux dîners d'une intensité remarquable avec deux acteurs finalement au mieux de leur forme et formidable je devrais dire. Skyler ne veut pas aller en prison, elle vérifie bien que l'argent que Walter gagne est bien blanchi et qu'il est donc intraçable. Skyler sait de quoi elle parle et on la découvre plus déterminée que jamais à s’investir dans l’illégalité. C'est ça qui est bien marrant d'ailleurs car qui aurait cru que la Skyler du début de la saison qui découvre le pot au rose devienne aussi intéressée.

Et de l'autre, on a Jesse. Jesse est donc toujours en train d'essayer de vendre son crystal à ses réunions avec ses deux amis drogués. J'adore le moment où Jesse comprend qu'ils n'ont vendus que 2 grammes et que c'était pour l'un des deux, c'était drôle. Ses "amis" sont tellement en décallage avec le Jesse d'aujourd'hui que c'était bien marrant de voir à quel point il n'a plus rien à faire avec eux maintenant. Bref, il se décide à vendre le crystal à lui tout seul et pour cela il va s'éprendre d'une jeune femme qui assiste aux réunions. C'était une belle histoire, on revoyait le Jesse & Jane de la saison 2 (ce qui explique certainement le flashback du début de l'épisode sur Jesse et Jane à l'exposition de peintures). Bref, Jesse se pose des questions sur lui même et son intégrité, il ne peut pas vendre à une mère d'un enfant, c'est pas moral. Un épisode qui pose donc les bonnes questions pour le personnage.


Note : 8.5/10. En bref, un épisode encore une fois d'une adresse absolue. Les choix scénaristiques sont bien fait, une très bonne idée.

Commenter cet article