Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Breaking Bad. Saison 4. Episode 9. Bug.

12 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Breaking Bad

vlcsnap-2011-09-12-21h55m38s92.png

 

Breaking Bad // Saison 4. Episode 9. Bug.


La nouvelle saison de Breaking Bad change presque toutes les 5 minutes. C'est pire qu'une girouette. Sérieusement, je pense que la série s'en sort à merveille avec ses intrigues et les différentes choses qu'elle entreprend. En tout cas, elle livre du rêve parfois. Ici un peu moins, c'est à dire qu'il faut faire la transition entre l'excellent "Hermanos" de la semaine dernière et reposer un peu plus les bases de la série sur de nouvelles lignes directrices. Notamment avec Walt. La séquence pré-générique m'aura fait croire jusqu'au bout de l'épisode que le cancer de Walt était revenu. Sauf que ce n'est pas le cas, ce n'était que le sang issu d'une bagarre avec Jesse Pinkman. Et quelle scène ! Je m'y attendais pas tout de suite en fait, j'aurais cru que la série allait attendre encore quelques épisodes avant de lancer la grande rupture entre les deux. Celle que l'on attends tous au final, comme le Messie. Et quelle réussite. C'est une bonne bataille de trois vives minutes durant lesquelles le ton ne change pas, et reste stoïque, nous permettant de faire monter la pression jusqu'à l'implosion.

Mais cet épisode va aussi se diviser en quatre parties distinctes. La première c'est avec Skyler qui va dans un premier temps parler à Walt du fait que le car-wash fonctionne du tonnerre (j'adore le moment où elle parle tout seul et fait comme si elle jouait à la caissière comme les gamines à la marchande avec le cadeau qu'elles auraient eu à Noël). Bref, cette scène était fun et bien ancrée dans l'esprit de la série. Sinon, retour de Ted Beneke joué par Christopher Cousins. Je sais pas si c'est une bonne nouvelle pour la série, ce personnage était vraiment ennuyeux sur la fin, et surtout n'apportait plus rien. L'hypothétique idée qu'une nouvelle relation pourrait naître entre les deux (ce dernier étant dans une panade infernale de l'escroquerie financière de son entreprise), je pense que ce serait tuer la série dans le lard, donc j'espère qu'on ne restera que sur cette apparition. Et Skyler a pris son rôle très au sérieux, mais parfois un peu moins, ce qui donne une scène fabuleuse où elle se lâche, jouant presque à la femme écervelée.
vlcsnap-2011-09-12-21h56m31s119.pngEnsuite l'épisode va se concentrer sur Walt qui va accompagné Hank une fois de plus dans ces affaires, ici pour voir comment Gus se déplace avec le GPS qu'il a de collé sous sa voiture. J'ai hâte de voir avancé un peu plus cette intrigue car en fait je trouve que le duo Walt/Hank est fascinant d'une part (l'un sait, l'autre pas, l'un tente de l'éloigner, l'autre de s'en rapprocher). Ce jeu du chat et de la souris est tellement plaisant. La seconde partie de Walt c'est le fait qu'il soupçonne Jesse de lui mentir à propos de Gus et qu'il ne l'aurait semble t-il pas rencontrer. Ce qui est totalement faux, il a déjà eu tellement de possibilités de le tuer. Je ne sais pas, j'ai pas adhérer. Cela renfrogne encore plus le personnage dans cette sorte de méchanceté, et volonté sans failles de tuer Gus coûte que coûte. Mais qu'il le fasse lui même non d'une pipe en bois. C'est vrai quoi, il est pas obligé de laisser Jesse le faire à sa place (même si c'est bel et bien le seul à pouvoir le rencontrer pour le moment).

Enfin, Jesse. Il y a une proposition indécente que Gus lui fait : celle d'aller apprendre à des chimistes du Cartel comment faire le crystal meth de Walt et ainsi, le Cartel laisserait tout le monde tranquille. Mouais, j'ai pas envie que ce soit aussi facile et la rupture Walter/Jesse arrive trop vite à mon avis. J'aurais aimé qu'on ne laisse pas ça arriver tout de suite et qu'ils élaborent une nouvelle stratégie. Bref, au final cet épisode manquait de certains petits trucs comme d'action, et ce mis à part la scène finale, absolument magistrale et réussie. J'en attendais peut être trop de cet épisode, mais compte tenu de la qualité de cette saison, finalement on ne devrait pas se permettre ce genre de petits écarts. Bien que, j'ai quand même pris mon pied. Totalement contradictoire certes mais bon, j'ai trouvé ça sympa malgré tout.

Note : 7/10. En bref, un épisode classique de Breaking Bad, peut être un peu trop qui peine à surprendre mais qui offre un spectacle de qualité et une scène finale magistrale.

Commenter cet article

SamyXXY 13/09/2011 14:13



Tu n'a pas évoqué la scène dans laquelle on voit Skylar ouvrir la trappe où se trouve l'argent du business de Walt. La gestion des problèmes d'argent de Beneke pourrait mettre un gros trouble
dans le couple.


Chose amusante Mike dit à Jesse au moment de la fusillade : "ça risque de durer" et 30 secondes plus tard c'est fini.


Sinon on a eu droit à des cadrages bien différents des précédents épisode avec quelque chose de très théâtral avec le long plan fixe précédant la bagarre.


ps. Breaking Bad est la série qui retranscrit le mieux la violence avec sa mise en scène qui rappelle inlassablement "History Of Violence".


D'autre part c'est vrai que comme toi je suis un peu déçu de la tournure des choses sur cet épisode et en même temps satisfait - sûrement parce que les surprises s'enchaînent.


Jesse et Walt ont désormais en quelque sorte inversé leur pathologie : Jesse à l'air plus sûr de lui et Walt obsédé par Gus. En même temps ni l'un ni l'autre ne semble envisager ce qu'ils
feraient s'ils s'arrétaient de travailler.


Et si finalement Walt voulait se débarrasser de Gus uniquement par curiosité de voir se qu'il passerait, parce que ce train-train l'ennuie ? non je m'égare.