Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Breaking Bad. Saison 5. Episode 1. Live Free or Die

16 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Breaking Bad

vlcsnap-2012-07-16-08h37m48s198.png

 

Breaking Bad // Saison 5. Episode 1. Live Free or Die.

 

Après la cartoonesque mais brillante saison 4, Breaking Bad est de retour cet été pour la première partie de ce qui sera la toute dernière saison de la série. 8 petits épisodes (avant de voir les 8 derniers l’été prochain). De l’attente, AMC aime nous en donner. En tout cas, je ne vais pas bouder mon plaisir sur ce qui s’annonce comme la saison charnière de la série. En effet, l’année dernière, Walt gagnait (littéralement puisque c’est lui-même qui le dit) contre Gus en parvenant à l’éliminer. Cette saison va vers quelque chose que l’on n’attend pas et c’est sans aucun doute mieux comme ça. La saison précédente était logique, mais cette année c’est la rédemption mélangée à la fin. Passionnant, ce premier épisode permet de reprendre de plus belles. Evidemment, Breaking Bad est une série captivante qui sait comment mener sa barque depuis ses débuts. Je ne me souviens pas avoir été déçu par une saison de Breaking Bad. Ce qui est presque un exploit pour une série. Rare sont celles qui m’ont toujours comblées. L’épisode ouvre sur les terribles flashforward qui nous permettent de nous rendre impatient de voir la fin de la saison.

 

Cette année ne déroge pas à la règle. Ce nouveau flashforward rend curieux. On y retrouve Walt, le jour de son anniversaire, des cheveux, barbu, achetant une mitraillette militaire. Ah oui, il n’est plus dans le New Hampshire. Mais pour quelle(s) raison(s) ? Il faudra attendre le dernier épisode de la mini saison (le 8ème) pour comprendre. Mais cela rend la route encore plus fascinante. Ces premières minutes étaient donc riches en tension. Walt n’est pas heureux, on sent qu’il s’est passé quelque chose mais quoi ? Tant de questions que l’on peut déjà se poser dès l’entrée en matière. C’est absolument magique. Mais c’est la force de Breaking Bad, de constamment poser des questions avant d’y répondre sagement plus tard. Afin de reprendre l’intrigue, on reprend là où l’on avait laissé Walt la saison dernière c'est-à-dire sur le dernier étage de ce parking public, appelant sa femme pour lui dire qu’il a gagné. Ce petit « I won » m’avait fait frissonner de plaisir et l’idée de retrouver la saison à ce moment là m’a fait le même effet, une seconde fois. Dès lors nous devons faire de nouvelles aventures avec les personnages.

vlcsnap-2012-07-16-08h37m47s182.png

Walt n’en a pas fini avec les DEA (cela aurait été trop facile). En effet, Gus filmait Walt et Jesse alors qu’ils cuisinaient et gardait tout cela sur son ordinateur dans son restaurant. Walt et Jesse vont tenter de trouver un moyen, avec Mike de venir à bout de cette seule preuve qui pourrait encore les incriminer. Mike est toujours aussi excellent lui aussi. J’adore ce personnage, il est tellement bien ficelé. On en a appris au fil des années sur lui mais j’ai cette impression que l’on a presque rien dit tellement il est mystérieux. Peut être cette saison saura répondre à nos questions (de toute façon c’est la dernière fois que cela sera possible). Walt et Jesse (avec l’aide de Mike) trouvent une idée en or pour supprimer la preuve de l’ordinateur : placer un aimant géant contre le mur de la salle des preuves de l’APD. On sait tous ce qu’un aimant fait sur un disque dur. L’idée est folle, risquée mais Walt est excellent pour trouver des idées folles, de même que Jesse qui va le suivre dans sa folie (même si c’est lui qui a eu l’idée en premier). Toute la construction de cette histoire fonctionne brillamment, notamment parce que la série sait comment rendre la moindre minute particulièrement haletante.

 

J’ai eu des sueurs froides au moment d’enclencher le mécanisme. J’ai eu peur qu’ils ne puissent pas faire fonctionner l’aimant et qu’ils doivent trouver quelque chose au dernier moment. La scène de l’aimant et de toutes les preuves qui volent dans les airs était parfaite. J’ai trouvé ça bien réalisé et surtout assez drôle. Il y autre chose que j’adore c’est que Mike sait que Walt est complètement fou et surtout de vouloir corriger quelque chose qui semble impossible à corriger. Mais il va y parvenir (enfin, pour le moment). Car à chaque fois que quelque chose qui peut les incriminer disparait, une nouvelle chose apparait. C’est là que débarque cette nouvelle liste, étrange encore plus. J’ai hâte de voir la suite. Breaking Bad poursuit également les intrigues secondaires comme celle de Ted qui s’était pris la console d’entrée chez lui, et que les hommes de Saul avaient laissés pour mort. Skyler va-t-elle se relever de cette histoire ? Telle est la question qu’il est logique de se poser. Evidemment. Ted se retrouve maintenant paralysé, dans une bien mauvaise position. Mais peut-il réellement trahir Skyler et son secret maintenant ? Je ne sais pas trop. Maintenant je n’ai qu’une hâte : voir la suite.

 

Note : 8.5/10. En bref, un retour sur les chapeaux de roues.

Commenter cet article

delromainzika 16/07/2012 20:42


Ahah ouais, ca aurait été trop nul en mm tps ^^

Juju 16/07/2012 19:47


Si l'ordi a un SSD au lieu d'un disque dur, là il risque de toujours fonctionner =)

delromainzika 16/07/2012 15:52


Ca détruit bien toutes les donnés (ou les rend complètement illisible) puisque sur un disque dur, il y a des 1 et des 0. Et l'aimant fait en sorte qu'il n'y a que des 1 (et donc des nano clapets
ouverts sur le disque). donc cela rend toute donnée inexploitable :)


 


Pour la diction du fils, je n'ai pas fait attention ^^

SamyXXY 16/07/2012 15:13


J'ai fait comme beaucoup, j'ai été chercher si le champ magnétique produit par un aimant détruisait vraiment les donnés d'un disque dur. Après 15 minutes de lecture, je n'en suis pas si sûr. Tout
est encore ouvert pour trouver des intrigues : tant mieux.


 


ps. J'ai l'impression que le fils de Walt a fait un retour en arrière. Je veux dire qu'il avait l'air d'avoir plus de facilité à parler pendant la saison dernière, c'est juste un détail mais j'ai
noter ça directement.