Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Breaking Bad. Saison 5. Episode 6. Buyout.

20 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Breaking Bad

vlcsnap-2012-08-20-14h27m31s154.png

 

Breaking Bad // Saison 5. Episode 6. Buyout.


Après le cliffangher choquant de la semaine dernière, Breaking Bad nous propose quelque chose de plus calme cette semaine qui n'oublie pas de réfléchir sur les personnages. Durant la scène d'introduction, Walt, Mike et Todd sont chargés de se débarrasser du corps du jeune garçon et de sa moto. Un moment particulièrement touchant mais aussi perturbant. Le coup de feu raisonne encore dans ma tête. Le choc n'est pas effacé. Breaking Bad aura été loin, mais je crois que c'est là plus loin qu'elle pouvait aller. Cette scène finale dans l'épisode précédent n'avait pas manquée de me tétanisée. Dans cet épisode, Mike décide qu'il est temps pour lui de prendre sa retraite. D'un côté il y a les DEA qui sont sur son dos et le business de Walt ne semble pas assez viable pour lui. Mais Walt veut y croire, continuellement. Mais Mike veut croire que ce n'est plus fait pour lui, qu'il a fait son dû. Et qu'il peut maintenant partir la tête tranquille. Enfin, pas totalement car cette histoire a tout de même plombé l'ambiance. Tout cela à cause de Todd. Je suis certain que Todd aura un jeu à jouer dans les prochains épisodes, surtout si tout le monde ne veut pas rester avec Walt.

Car Jesse veut aussi partir lui aussi. Walt est très intelligent et il sait comment faire pour manipuler Jesse. Il va l'inviter à dîner chez lui, et va lui expliquer toutes les horribles choses que Skyler lui avait dites. Notamment qu'elle n'attendait qu'une chose : que son cancer revienne pointer le bout de son nez. C'est tout de même assez poignant et cette scène de dîner était particulièrement bien menée. Notamment par les scénaristes mais surtout par Bryan Cranston prouvant encore une fois toute sa suprématie dans cette série. Il est le roi. Il est le nouveau Gus (si tant est que Gus a déjà été à la hauteur finalement). Sauf que Walt poursuit avec Jesse en lui racontant qu'il avait été trahi plus jeune et qu'il aurait pu être à la tête d'une entreprise qui vaut des milliards de dollars. C'était en quelque sorte une rédemption déguisée. Breaking Bad joue habilement avec le personnage et ses tracas. Walt utilise sa vie et sa sincérité pour manipuler son monde. J'ai trouvé que l'épisode était très justement efficace de ce point de vue là. Jesse est encore secoué de ce qui s'est passé dans l'épisode précédent.
vlcsnap-2012-08-20-13h56m31s239.pngCela a mis le moral à zéro de tout le monde, sauf que Walt n'y fait pas tellement attention. Il préfère se concentrer sur le fait que le business doit reprendre au plus vite. Ils ont maintenant un océan de methylamine qu'ils doivent cuisiner. Walt refuse de laisser tomber son business pour quelques millions. En effet, Mike propose à Walt de vendre la methylamine, afin de se faire quelques millions. Sauf qu'il ne veut pas. Walt veut tout faire lui même. Surtout qu'en échange de cette vente, il ne faudrait plus qu'il cuisine cette fameuse "blue meth" que l'on connait tous très bien. Au final, ce nouvel épisode de Breaking Bad cherche à être plus psychologique et cela fonctionne parfaitement. J'ai trouvé le scénario efficace et soigné. De plus, la réalisateur nous a fait plonger dans la pénombre. Un choix judicieux qui permet là encore de mettre en avant tout le talent de Bryan Cranston. Il arrive presque à faire peur tellement il est bon dans ce rôle ci. Il ne reste que deux épisodes avant la grande pause de la série. Et on ne vient que nous mettre en bouche.

Note : 9/10. En bref, un épisode rondement bien mené, efficace, perturbant et touchant à la fois.

Commenter cet article