Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Breakout Kings. Saison 1. Pilot.

7 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

breakout-kings-ae-poster-550x734.jpg

 

Breakout Kings // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Je crois que c'est le pilot dont on parlait le plus lors des derniers Upfronts en mai dernier et au final, je suis ressorti déçu. Avec Breakout Kings j'ai vu une nouvelle version de Prison Break, le tout rencontrant Leverage et Chase. Le casting est assez moyen et pas le meilleur, le scénario est correct et rythmé mais est défoncé par la bulle d'air qui court dedans : une réalisation anarchique et des musiques de fond qui rappelle drôlement qu'on est sur le câble américain. Dans cette série, on le sait maintenant, ce n'est pas tellement les affaires qui vont comptés mais le comportement des "convicts" ou prisonnier sur le terrain. Le cliffangher de la fin de l'épisode était d'ailleurs assez bon, je m'y attendais pas du tout. J'attends maintenant de voir la suite.
Des ex-fugitifs sont recrutés pour devenir des US Marshalls sillonnant les Etats-Unis afin de mettre la main sur des fugitifs récalcitrants.

vlcsnap-2011-03-07-13h55m53s179.pngCréée par deux anciens scénaristes de Prison Break, on savait d'emblée où l'on met les pieds. C'est une série de fugitifs d'accord mais c'est peut être désopilant car je n'ai pas trouvé l'affaire de la semaine, pour un pilot, très prenante. C'était peut être trop classique à mes yeux ou bien parce que j'ai vu mieux dans une série du même genre (pourchasser des fugitifs par des US Marshalls) avec Chase dont les épisodes ont grandis par rapport au pilot un peu trop moyen. Ce pilot n'est donc pas mauvais en sommes mais peut être que dans la masse de série qu'il existe, c'est passe partout et pas du tout un pilot dont on se souvient, un an plus tard. Pour une série qui faisait l'actualité l'an dernier, elle reste décevante à ce niveau.
Il y a ensuite le casting des "convicts". Pas de Zatana pour le moment au menu mais Nicole Steinwell que les cinéphiles qui ont vu A Single Man reconnaîtrons et qui incarnait Bridget dans The Unit pour les connaisseurs. Son personnage est clairement sympathique, après il va falloir veiller à ne pas trop l'utiliser comme la chauffeuse de service. C'est une escroc, le cliffangher est lui aussi intéressant. D'où lui vient tout cet argent ? On a également Jimmi Simpson ou Liam dans Philadelphia. Son personnage cache bien son jeu mais il est tellement effacé qu'il en devient navrant. On a également Malcolm Goodwin, presque inconnu si ce n'est pour quelques guests.

BREAKOUT-KINGS-14.jpgDans le casting des "US Marshalls", il y a Laz Alonso, connu dernièrement pour son passage dans SouthLAnd. Le personnage qui se drogue et qui a des affaires avec lui même, ça mérite développement, on voit que les personnages sont torturés mais à l'instar de Prison Break et on sent l'inspiration. C'est dommage. Et enfin le membre le plus intéressant du casting, Domenick Lombardozzi, vu dans The Wire. Son personnage livre un cliffangher de cop show au final mais intéressant. Comment se fait-il qu'il est là ?
Au final, ce petit pilot est adouci, peut être que la FOX n'avait pas trop de moyens à mettre dedans et donc le rendu est moins bon, que les musiques de transition trop électroniques me rappelle les séries d'USA Network, que les personnages n'ont pas ce teint éclairé. Certains membres du casting permettent à la série de ne pas ressembler à un château de paille mais c'est bancal et cela sonne creux sur certaines scènes.

Note : 5.5/10. En bref, Breakout Kings = Prison Break rencontre Chase et Leverage.

Commenter cet article

delromainzika 13/03/2011 18:59



C'est surtout que Prison Break, malgré sa baisse de régime en saison 3 était une série au rythme alerte quoi, sans baisse de ton, toujours aussi bon. Breakout est pas assez prenante car le côté
violent libre de PBK ne ressort pas ici.


Et puis PBK c'était limite du soap du fugitif sur sa fin, la saison 4 était très kiffante pour ça. J'étais vraiment subjugé par les rebondissements chaque semaine. Un truc de fou et j'ai adoré la
dernière saison de la série mais bon, je suis fan de PBK :)


BK c'est une série trop simpliste.



Mikaël 13/03/2011 18:53



Je ne connais pas Chase ni Leverage donc pour la comparaison, il me faut beaucoup d'imagination. Par contre, celle avec Prison Break penche de quelques degrés, pour
garder ta métaphore de la bulle d'air. On a l'idée principale, des évasions, des gens qui sont poursuivis et d'autres qui poursuivent. Mais là, on se place de l'autre côté : celui des chasseurs.
Alors que, dans Prison Break, on s'attachait aux proies, on ressentait de la compassion pour tous (oui, j'ai eu de la peine pour T-Bag, et je ne pense pas être le seul), dans le pilote
de Breakout Kings, on a envie de voir la raclure qui s'est échappée retourner au trou. Le suspense n'est pas le même non plus. La pression était constante dans Prison Break,
mais cet aspect manque à Breakout Kings, cette épée de Damoclès n'est visible nulle part.


Pour ce qui est des musiques, je n'y ai pas trop prêté attention, à écouter dans l'épisode 2 donc...



delromainzika 08/03/2011 13:47



Oui c'est énergique les 10 premières minutes mais le soufflé retombe comme un souffle sur du coton quoi. Je sais pas, je regarderais probablement toute la première saison, même si ça n'a aucun
intérêt comme série, le côté US Marshalls peut être divertissant et j'ai dans l'espoir que la suite s'améliore avec l'arrivée d'une nouvelle actrice pour remplacer la blonde. On verra, 13
épisodes c'est pas bcp :)



Miguel 08/03/2011 13:39



J4ao adoré au début, puis au bout de 10 minutes, j'ai tellement décroché que j'étais super concentré sur la traduction que je faisais et j'ai suivi les 10 dernières minutes sans rien
comprendre...