Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Brickleberry. Saison 1. Pilot.

27 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-09-27-00h45m05s195.png

 

Brickleberry // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Comedy Central, la chaine de la très controversée et autrefois inspirée South Park lançait une toute nouvelle comédie animée : Brickleberry. Malheureusement, ce n'est pas une réussite. Si l'univers des gardes forestiers pouvait être marrant, la série se contente de nous offrir des blagues réchauffées, des blagues sexuelles pas toujours très digestes (notamment celle de la petite branlette - littéralement - dans la voiture). L'ouverture de l'épisode donnait déjà le ton en nous offrant des scènes de reproduction animales. Si l'on en croit Brickleberry, la forêt de ce petit parc naturel est complètement accro au sexe. Le problème de Brickleberry c'est qu'elle veut tellement choquer les gens dans tout ce qu'elle développe et tout ce qu'elle nous montre à l'écran que malheureusement, cela sent à la fois le grand réchauffé de South Park mais également les âneries assez problématiques. Je ne suis pas forcément un grand fan des séries animées (même si j'apprécie parfois regarder Family Guy ou encore les Simpsons et American Dad), je suis pourtant assez ouvert à regarder de nouvelles choses (la très bonne Gravity Falls par exemple ces derniers temps).

Les mésaventures déjantées d'un groupe de gardes forestiers. Lorsque leur parc naturel est menacé, une nouvelle recrue est engagée pour sauver la situation et motiver tout le monde.
vlcsnap-2012-09-27-00h41m00s52-copie-1.pngL'autre problème de Brickleberry c'est que derrière ce bordel de blagues dégueulasses et pas drôles, se cache rien de bien mémorable. Je n'avais pas forcément envie de retenir quoi que ce soit de cette série, mais au fond, le but d'une comédie est de nous rappeler telle ou telle scène, telle ou telle citation de dialogues parce que celle ci était inspirée. Il y aurait pu y avoir de bonnes idées dans cette comédie mais elle a plutôt l'adage d'une Happy Tree Friends qui se serait perdue complètement dans le grand n'importe quoi. Il n'y a donc aucune originalité dans Brickleberry, et cela se ressent dans chaque ligne de dialogues. L'autre connerie de Brickleberry c'est de nous faire croire que la merde a du bon goût et que c'est… drôle. Car oui, les blagues de pipi-caca-popo, ce n'est plus vraiment de mon âge. Et pourtant, Brickleberry n'est pas forcément faite pour des trop jeunes gens (il faut quand même ne pas trop inculquer autant d'insultes et de choses aussi débiles aux enfants).

Pendant 20 minutes je me suis donc demandé ce que je faisais là. C'est clairement pas le genre de comédies que j'aime, et encore plus quand c'est animé. Je ne suis déjà pas un grand fan de South Park (qui était parvenue à me faire rire quand j'étais plus jeune avant que je ne décide d'abandonner cette série parce qu'elle ne faisait qu'avilir mon âme d'enfant). Brickleberry ne restera donc pas dans ma mémoire comme une réussite mais tout le contraire. Ce qui aurait pu être une bonne idée n'était malheureusement pas le cas. Enfin, quand on voit que Louis C.K par exemple arrive à faire des blagues sur des histoires de pénis ou encore de caca et que c'est drôle, alors Brickleberry a un encore plus gros problème : aucune classe et aucun rire. Maintenant, je tenterais d'être plus méfiant vis à vis des productions de Comedy Central.

Note : 0/10. En bref, ce n'est pas parce que l'on tente de nous enrober de caca que c'est drôle...

Commenter cet article