Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Brooklyn Nine-Nine. Saison 1. Episode 22. Charges and Specs.

27 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Brooklyn Nine Nine

vlcsnap-2014-03-27-00h29m34s176.jpg

 

Brooklyn Nine-Nine // Saison 1. Episode 22. Charges and Specs.
SEASON FINALE


La première saison de Brooklyn Nine-Nine s’achève déjà. C’est tôt et la série va me manquer jusqu’à son retour à la rentrée mais cette première saison était une vraie réussite jusqu’au cliffangher où Gina et Boyle se retrouvent ensemble dans le même lit au petit matin. Je ne m’y attendais pas du tout mais c’était là aussi une très bonne idée. J’ai explosé rire pendant que les deux gloussaient comme s’ils venaient de faire quelque chose de honteux. La plus grande force de Brooklyn Nine-Nine a toujours été son groupe de personnages. Tous ensemble ils sont beaucoup plus intéressants que séparés. Et cet épisode était parfait pour clôturer une première (et très bonne) saison. Tous les personnages ont pu avoir droit à leur développement et tous les personnages sont utilisés dans ce dernier épisode. Je pense que la fin de la saison nous emmène aussi vers une saison 2 qui promet déjà de bonnes choses et j’espère qu’ils vont oser encore plus qu’ils ont pu oser dans la première saison. L’épisode précédent prouvait à quel point Brooklyn Nine-Nine a toujours été bonne quand il s’agit de se concentrer sur son aspect policier. Cette semaine encore elle va l’utiliser à merveille. Surtout quand il s’agit de mettre Holt sur le terrain.

Cet épisode se concentre donc énormément sur l’unité qui règne au commissariat. J’ai trouvé ça aussi drôle que touchant car je suis maintenant attaché aux personnages. Il y a donc des scènes plus drôles que d’autres (notamment la grosse référence à Boyle à Matrix). Cette histoire de dealeur était tout de même sacrément bien ficelée, surtout que la fin de l’épisode nous promet de bonnes choses. Mais j’ai beaucoup aimé que l’on colle Santiago, Peralta et Holt ensemble sur une enquête. Cela donne des scènes assez cocasses (notamment avec Holt dans la voiture ou encore avec Peralta et Holt face à la juge). C’est ce genre de scènes qui font la force de Brooklyn Nine-Nine. C’est court mais efficace et empilées les unes avec les autres, cela transforme un épisode avec une intrigue sympathique en un truc particulièrement jouissif et très réussi. En tout cas je n’ai aucun reproche à faire à la série de ce point de vue là. Et puis il y a ensuite Diaz, Terry, Gina et Boyle de leur côté. Terry va même nous raconter une histoire de fille à mourir de rire. Ce que j’ai du mal à comprendre c’est comment Terry Crews peut-être aussi drôle quand il joue au mec sensible.
vlcsnap-2014-03-27-00h27m27s185.jpgC’est sacrément choupinou mais c’est aussi une grande crise de rire. Cet épisode aurait très bien pu choisir les facilités : faire en sorte que Peralta avoue enfin ses sentiments à Santiago de façon touchante. Sauf que ce n’est pas tellement ce qui va se passer et la série choisie donc de faire les choses de façon très différente. Car même s’il va avouer ses sentiments, cela va être fait de façon très différente de ce que j’avais imaginé. Mais justement, c’est très réussi. Car cela rend même la révélation beaucoup plus réaliste. La série n’a pas voulu en faire des tonnes et je trouve ça remarquable. Sans parler de Gina et de ses emoji (« Break-ups are a cartoony thumbs down. They make people feel face with exes for the eyes » ou encore « Boyle need a little rebound nookie. Eggplant emoji »). C’était hilarant. Je me demande comment Dan Goor et ses équipes trouvent toujours de nouvelles choses à nous raconter mais c’est tellement bon que je ne voudrais pas que cela s’arrête. Finalement, cette saison de Brooklyn Nine-Nine est une vraie réussite. Je ne m’y attendais pas nécessairement. Ce que j’attendais surtout c’est que cela soit bon. C’est même une si bonne surprise que je me demande comment ils vont faire avec la saison 2 pour rester au même niveau et/ou augmenter la qualité.

Note : 10/10. En bref, une fin de saison en apothéose. Tout simplement.

Commenter cet article

thomas 28/03/2014 20:38


Cette fois, je ne peux que être d'accord avec toi!! C'est vrai qu'au début de l'année j'avais pas forcément prévu de regarder cette série même si la bande annonce donnait envie et puis j'ai quand
même été tenté (en partie aussi à cause - ou grâce - à ta critique sur le pilote), et franchment...je ne regrette pas du tout!


J'ai aussi trouvé que pour une première saison elle était vraiment bien réussi, les personnages sont super attachants avec des caractères assez différénts de ce qu'on peut habituellement voir,
les seconds roles comme Hitchock et Scully (ils m'ont d'ailleurs l'air d'être tout droit inspiré du magnifique Jerry/Larry de Parks and Recs) ou Gina et ses répliques complètement folles (un peu
comme April d'ailleurs...) sont juste à se tordre de rire...et les histoires tiennent la route!


Bon je sais pas non plus si ça valait franchement un Golden Globes comparé à Parks and Recs ou Veep mais c'est vrai qu'elle ne démérite pas et je suis vraiamnt impatient de les retrouver tous
l'année prochaine, parce que cet épisode était juste parfait et me donne plus qu'envie de revenir!