Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Brooklyn Nine-Nine. Saison 1. Episode 8. Old School.

14 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Brooklyn Nine Nine

vlcsnap-2013-11-14-13h09m18s81.png

 

Brooklyn Nine-Nine // Saison 1. Episode 8. Old School.


Brooklyn Nine-Nine nous prouve encore une fois qu’elle est l’une des meilleures choses que la saison ait pu nous offrir. Je trouverai d’ailleurs dommage de ne pas aller plus loin que la première saison tant la série arrive à se renouveler chaque semaine tout en exploitant malgré tout une dynamique assez classique. L’épisode précédent prouvait à quel point Peralta pouvait parfois être un problème mais ce n’est pas une mauvaise chose non plus étant donné qu’il est comme ça et que cela permet aussi à la série de nous offrir tout un tas de scènes particulièrement amusantes. Le problème dans l’épisode précédent c’est qu’il était à la fois le héros mais aussi le personnage le moins intéressant de l’épisode. Il y a tellement de bons personnages secondaires dans Brooklyn Nine-Nine que le côté parfois un peu classique de Peralta ne permet pas forcément de rire autant avec lui que les autres. Cette semaine Peralta est tout excité à l’idée de rencontrer son idole, Brogan, auteur du livre The Squad sur la NYPD dans les années 70.

L’idée de nous balancer au coeur d’une histoire de la sorte était bonne, surtout que cela permet à Peralta de retrouver sa place dans la série. Cette du garçon qui tente d’être grand mais qui finalement reste un grand enfant. Je trouve ça assez touchant et cela fonctionne toujours aussi bien. L’affaire qu’il gère cette semaine était elle aussi plutôt fun à suivre, surtout que cela permet de mettre en avant tout le talent des détectives. La relation entre Brogan et Peralta est réussie car elle permet aussi de confronter Peralta face à ses problèmes. Le truc c’est que Brogan n’est pas quelqu’un qui est là pour faire attention aux règles contrairement à Holt. La confrontation de ce point de vue là était elle aussi réussie. Cela permet de délivrer des répliques amusantes. Brooklyn Nine-Nine ne cherche pas pour autant à nous faire rire encore et encore avec des gags qu’elle a déjà utilisé par le passé. Du coup, on se retrouve avec des intrigues nouvelles, des belles répliques et des gags nouveaux.
vlcsnap-2013-11-14-13h15m09s2.pngCela passe aussi bien par Brogan sur le terrain avec Peralta que Diaz. Cette dernière va devoir faire face un jury. Quelle bonne idée surtout que Diaz n’est pas du genre à mâcher ses mots. La série s’amuse alors avec Diaz et son histoire même si ce n’est pas l’aspect le plus intéressant dans cet épisode. Cependant cela permet à Boyle et Terry de faire d’autres choses eux aussi. La série n’oublie pas non plus Santiago. Tout ça s’associe afin de donner quelque chose d’assez plaisant dans son ensemble. On retrouve alors ce que Brooklyn Nine-Nine peut faire de bien et surtout d’amusant. L’épisode précédent n’était pas mauvais mais il ne permettait pas forcément de retrouver toutes les forces de la série mais bon, je suis confiant à nouveau avec cet épisode jouant parfois un peu sur le côté old school de la police (comme l’indique le titre de la série). C’est une bonne chose, notamment car l’on ne s’y attend pas forcément.

Note : 8/10. En bref, toujours aussi poilante cette petite comédie.

Commenter cet article