Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bunheads. Saison 1. Episode 14. The Astronaut and the Ballerina.

3 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-02-03-14h17m11s44.png

 

Bunheads // Saison 1. Episode 14. The Astronaut and the Ballerina.


S'il y a bien quelque chose qu'Amy Sherman Palladino a bien compris dans ses séries ce sont les dialogues. Elle nous prouve une fois de plus avec Bunheads qu'elle peut créer des scènes aux dialogues léchés et succulents. Je me suis donc délecté de la scène entre Michelle et Scotty. Le face à face des deux personnages était tellement jouissif. Le tout s'achève même sur une magnifique chanson à la fin de l'épisode avec Michelle au yukulele. Michelle continue donc de me passionner. Mine de rien, ce petit bout de femme est tout ce que j'aime chez Palladino. Et elle parvient chaque semaine à me surprendre. L'actrice est fabuleuse. Elle doit certes beaucoup au scénario de la série qui est lui, déjà très bon, mais peu importe. Il va se passer beaucoup de choses autour d'elle d'ailleurs cette semaine. Michelle va s'excuser auprès de Godot, et son frère va se pointer, … J'ai même eu envie de lâcher une petite larme lors de la séquence entre Scotty et Michelle. Je sais, je suis pathétique.

J'ai également bien aimé le personnage de Jordan au début de l'épisode. J'ai trouvé ce personnage intéressant, surtout dans sa confrontation avec Michelle. Ils n'ont pas la même manière d'entrainer les jeunes filles de l'école de danse et forcément, tout cela était voué au clash. Mais la série n'en fait rien ce qui, dans un sens est pas plus mal. Trop de clash tue le clash. Vous n'êtes pas d'accord ? Pendant ce temps, Melanie ment à son père. Encore une fois les jeunes filles de Bunheads trouvent le moyen d'être particulièrement fun à suivre. Je trouve ces personnages tellement actuels, aussi bien dans leurs références (que l'épisode n'oublie pas encore une fois) que dans leur manière de voir les choses. C'est un peu comme cette histoire de roller derby finalement. De son côté, Boo continue d'être un personnage assez fun à suivre bien que je préfère quand Bunheads se concentrer sur Sasha et sa famille (c'était beaucoup plus touchant durant les deux épisodes précédents en tout cas).
vlcsnap-2013-02-03-13h50m37s238.pngMais Ginny va découvrir le secret de Melanie, ce qui va encore une fois créer des confrontations intéressantes entre les personnages. Bunheads s'en sort donc une fois de plus plutôt bien même si cet épisode n'était pas aussi bon que les deux précédents. Il se passe quelque chose à Paradise qui me donne envie de revenir chaque semaine et je pense que c'est ce qu'il faut retenir de plus important. Il est rare de trouver des séries aussi agréable sur la longueur. Pour le moment, cette première saison est d'une fraicheur comme je n'en avais pas vu depuis un bon bout de temps en télévision et je crois même que je peux dire que je n'avais pas vu de série aussi proche de ce que j'adorais dans Gilmore Girls que celle ci. Il était donc temps de faire revenir Amy Sherman Palladino en télévision après ses mutlipls tentatives avec d'autres projets (dont un sur The CW qui n'avait malheureusement pas été commandé).

Note : 6.5/10. En bref, toujours aussi juste et actuelle, Bunheads séduit.

Commenter cet article