Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Burn Notice. Saison 5. BILAN

9 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

Season-5-Poster-burn-notice-24491856-400-541.jpg

 

Burn Notice // Saison 5. 18 épisodes.
BILAN


Après une saison 4 de bonne facture, Burn Notice devait rester sur sa bonne lancée. Et c'et plus ou moins ce qu'elle va réussir à faire. En effet, la fin de la saison précédente permettait de changer complètement la dynamique de la série ce qui n'était pas plus mal. Michael était alors bien parti pour récupérer sa place à la CIA. Ce que j'avais aimé dans la saison précédente de Burn Notice c'est que la série avait magnanimement abandonné de ne pas offrir de conclusion à la fameuse "Burn Notice" de son héros. Il était temps que l'on ait des réponses. Du coup, comment la série pouvait-elle survivre sans son héros dans les conditions dans lesquelles il était depuis ses débuts ? Difficile de savoir. Mais les doutes sont rapidement balayés avec des épisodes maitrisées et efficaces, le tout saupoudré d'une bonne dose d'action. Evidemment, la série garde à l'esprit que les cas de la semaine étaient très bien pour ne pas trop noyer le téléspectateur dans des intrigues feuilletonnantes dans lesquelles il pourrait ne pas se retrouver complètement. Durant la première partie de la saison nous assistons alors à une toute nouvelle dynamique.

D'un côté parce que Michael travaille en cachette pour la CIA sous la houlette de Max incarné par Grant Show (un personnage intéressant qui ne va malheureusement pas fait long feu mais pour le meilleur de la suite de la saison). En effet, les doutes sont balayés également de ce côté là avec l'apparition plus tard d'Anson Fullerton incarné par Jere Burns. Il se passe de très bonnes choses dans la première partie de la saison alors que Michael tente de faire tomber tous les gens qui sont à l'origine de sa "Burn Notice". Il était temps que la série conclue cette partie de son histoire, mais cela permet aussi de relancer une nouvelle idée. Michael se retrouve alors à participer à la création d'une nouvelle organisation sans s'en rendre réellement compte. Car le but d'Anson est clairement défini sur le tard dans la saison (même si l'on pouvait se douter de ses réelles intentions dès sa première apparition). Rapidement tout se met plus ou moins bien en place, notamment quand Michael pourrait se retrouver accusé du meurtre de Max.
Burn-Notice-Acceptable-Loss-Season-5-Episode-17-2-550x366.jpgLa série utilise alors un rythme acharné qui ne laisse pas le temps au téléspectateur de souffler tranquillement. Ce qui n'est pas nécessairement une mauvaise idée non plus. En effet, tous les personnages sont dans une toute nouvelle position. Entre Sax et Fi qui se retrouvent un peu transportés d'un point à un autre comme des pions que l'on utilise. D'un côté pour des affaires avec la CIA officieusement et de l'autre avec Jesse qui se retrouve avec quelques petits contrats ici et là. Durant cette première partie de saison, il y aura également beaucoup moins de cas de la semaine palpable. On sent que la série est beaucoup plus filée. Son intrigue prend donc plus de place dans les intrigues de chacune de ses saisons. Même si certains pas de la série sont particulièrement prévisibles, le tout fonctionne bien parce que l'on se concentre encore une fois sur les personnages. Michael et Fi nous offrent quelques bons moments ce qui permet d'apporter une dose un peu plus douce amère à la saison.

Le choix regrettable est peut être celui de la fin de la saison où Fiona se rend à la police pour tout ce qu'elle a pu faire et décide de ne plus vivre dans l'illégalité (si je puis dire). C'est un geste intéressant d'un côté car il permet d'exposer réellement la relation fusionnelle et complice de ces deux personnages (le sentiment de déchirement amoureux, une séparation que Michael va vivre très mal, sans compter le parallèle avec la lettre presque romantique de Fiona à Michael). C'est un choix intéressant mais pas forcément ce que j'attendais de la part de Burn Notice non plus. La saison prochaine devra donc redoubler d'efforts pour changer la dynamique de chacun et tenter de faire en sorte que la réintégration de Fiona dans l'équipe ne soit pas bâclée. Malgré cela, la seconde partie de la saison (que j'ai trouvé un peu plus faiblarde - je parle donc des six derniers épisodes de la saison -) n'était pas toujours à la hauteur de mes attentes.
Burn-Notice-Season-5-2-550x365.jpgCe que je regrette de la part de cette seconde partie c'est qu'elle casse un peu trop la dynamique créée auparavant en nous lançant dans une quête sans véritables intrigues secondaires. Même si la mère de Michael trouve le moyen d'être au coeur de certains moments de ces épisodes (jamais la mère de Michael n'avait été aussi présente dans la série que dans cette saison 5 si mes souvenirs sont bons), je trouve qu'il manquait quelque chose. Notamment dans le season finale que j'ai trouvé beaucoup trop rapide. Contrairement à celui de la saison précédente qui avait su renouveler un peu l'air de la série, celui ci était presque bâclé et très décevant. Maintenant que Michael est de nouveau agent de la CIA, tout du moins officiellement, j'attendais quelque chose de différent de la part du personnage. Peut être que Burn Notice aurait pu être intelligente et aurait alors choisie de réellement mettre au régime sec tous les autres personnages de la série durant deux ou trois épisodes afin de voir évoluer Michael seul avec la CIA.

De cette seconde partie de saison je retiens donc surtout Madeline, la mère de Michael et une scène particulière. J'ai trouvé ce moment assez touchant et surtout, il permet d'apporter la dose d'émotion que la saison n'avait pas encore eu. Quant aux autres personnages, Sam reste le bon ami qui s'amuse et qui ne fait pas grand chose (finalement c'est toujours du bla-bla et puis c'est tout) ou encore Jesse qui tente de renouveler son intérêt durant les deux derniers épisodes de la saison. Il y a donc des choix qui ont été fait cette année. Certains sont judicieux, d'autres un peu moins mais le pari reste globalement assez réussi. La première partie était efficace et assez fluide (même si il faut s'accommoder de la nouvelle dynamique durant deux ou trois épisodes). Je pense que cette saison (qui est pour moi de transition) était nécessaire afin de faire prendre conscience à Michael combien la CIA est une agence rongée et qu'il n'a plus grand chose a y faire.

Note : 6.5/10. En bref, une saison assez réussie qui mêle action et divertissement. Mais ce n'est pas dénué d'une certaine ambition et d'une volonté de renouveler un peu son air. Agréable, Burn Notice reste elle même en toute circonstance, même quand il s'agit de changer un peu tout.

Commenter cet article