Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Burn Notice. Saison 7. BILAN.

13 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

o-BURN-NOTICE-FINAL-SEASON-KEY-ART-900.jpg

 

Burn Notice // Saison 7. 13 épisodes.
BILAN


Terminer une série c'est toujours un exercice périlleux. Cela peut parfois survenir trop tard, quand la série n'a plus rien à raconter et qu'elle est alors empêtrée dans du grand bordel pas toujours très lisible (c'est le cas de Dexter actuellement) ou bien s'arrêter au bon moment et délivrer un final dans la continuité de ce qu'il fallait attendre de la part de la série (c'est le cas de Breaking Bad actuellement). Burn Notice est un cas assez étrange car globalement, je ne me souviens pas d'avoir été déçu par une saison en particulier. Il y a quelques faiblesses lors de la première saison, voire même de la seconde et puis petit à petit les choses sont tout de suite devenues bien plus intéressantes. J'ai rattrapé au début de l'été mon retard sur la série (alors que j'avais encore la saison 6 en stock dans l'attente d'un visionnage) et je me suis laissé prendre au jeu jusqu'à voir que la saison 6 était la meilleure de la série. Sauf que la saison 7 devait reprendre le flambeau et devenir encore meilleure afin de terminer cette série de la meilleure façon qu'il soit.

Sauf que la saison 7, sans être totalement ratée, est tout de même assez problématique. C'est un reproche que je peux faire à Burn Notice alors que la série tournait un poil en rond au début de la saison 7, ne savant pas vraiment comment terminer les intrigues des personnages. C'est dommage car il y avait du potentiel mais quand l'on voit que tout s'achève en eau de boudin à la fin (où tout revient dans l'ordre et finalement aucune grosse prise de risque n'est prise), je suis un peu déçu. Burn Notice méritait donc une dernière saison de bien meilleure facture mais pour cela il aurait fallu oser terminer quelqu'un et nous éviter la chute de Reichenbach. C'est un grand classique (House l'a exploité par exemple lors de son final) mais ce n'est clairement pas ce que j'attendais de la part de Burn Notice. Je voulais que tout se termine dans l'émotion la plus dévastatrice et finalement, c'est plus ou moins tout le contraire qu'il se passe. La fin était assez prévisible. Fort heureusement que cette dernière saison se satisfait de bonnes scènes d'action efficaces et assez rutilantes.
Burn-Notice-S7-Cast.jpgCe qui donne une allure de réussite partielle. Car au fond, je ne me suis pas vraiment ennuyé (malgré quelques épisodes un peu mou du genou dans le creux de la saison). Malgré tout, on peut saluer quelques bonnes idées comme par exemple Jack Coleman dans le rôle du directeur de la CIA. Ce personnage, bien qu'assez peu présent dans la saison finalement, va nous offrir de très bons moments où il va permettre de faire évoluer l'intrigue de façon intelligente. Ce qu'il y avait de plus difficile dans cette saison c'était peut-être de comprendre la direction qu'elle voulait prendre réellement. Il y avait de bonnes idées mais je me suis demandé si Burn Notice voulait réellement mettre Michael au bord du précipice, en marge de la CIA, etc. J'ai bien aimé le retour de Garrett Dillahunt par exemple. C'était un épisode à l'image du personnage et surtout de ce que l'on pouvait attendre de son retour. Mais encore fois, Burn Notice ne sait pas vraiment où elle veut aller et cela se ressent que le retour de ce personnage tombe comme un cheveu sur la soupe. Il aurait clairement pu revenir sur deux ou trois épisodes tant il y avait à raconter.

La quête de Michael pour faire tomber ce groupuscule anti-CIA était assez ennuyeuse au début de la saison. Disons que j'ai enchaîné les premiers épisodes et que je me suis légèrement ennuyé. C'est un peu comme si finalement Burn Notice ne savait pas ce qu'elle voulait réellement dire avec ces personnages. On sent la fin de série forcée et je pense qu'il y avait quelque chose de différent à faire en se montrant plus fun, tout simplement. Le premier épisode était prometteur et donnait l'image d'une saison plus sombre mais rapidement les épisodes vont tomber dans quelque chose de fouilli et de pas vraiment compréhensible ce que je trouve légèrement problématique. Du coup, faire tomber James Kendrick était une bonne idée mais il aurait fallu faire une saison plus centrée sur Michael. Là c'était qu'une petite excuse pour le mettre en avant et je trouve ça légèrement dommage. Par ailleurs, Burn Notice ne s'achève pas totalement étant donné que l'on nous donne une piste pour un spin-off sur Sam et Jesse (je ne serais pas contre si cela est bien fait et que cela n'est pas une pâle copie de Burn Notice).

Note : 5.5/10. En bref, une dernière saison a moitié décevante. Dommage que Burn Notice plonge dans des épisodes fouillis et pas toujours très fluides.

Commenter cet article