Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Californication. Saison 4. Episode 10.

14 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-03-14-13h21m11s210.png

 

Californication // Saison 4. Episode 10. The Trial.


A chaque épisode de Californication j'ai l'impression d'écouter les Strokes, fumer, boire du whisky et avoir le bambou. C'est fou mais cette série est excellente pour se rappeler les bonnes choses dans la vie, sont les plus simples. Non, je ne cite pas une publicité pour du fromage. Cet épisode revient donc sur la première saison de la série avec des tonnes de flashback. L'épisode en question n'a donc pas du coûté extrêmement cher et le plaisir de revoir un peu la série des débuts n'était pas une mauvaise idée en soit, en effet, cela permet d'évacuer le temps d'un épisode les intrigues polluées de la saison 4 : le bébé de Marcy est exclu de l'épisode, dont on ne parle que de Hank et sa relation avec Mia. De voir cet épisode permet de remettre les idées troubles de Hank dans le bon ordre mais également de rigoler un petit peu. Sortir "Femme fontaine" en plein milieu d'un procès, il n'y a que Charlie Runkle pour faire ça.


L'épisode prend le temps de faire rire son monde avec des flashback, mais aussi de revenir sur des moments plus douloureux. J'ai adoré la tirade de l'avocate de Hank au sujet de la relation entre Hank et Karen, parfaitement écrite et très juste. "The Trial" n'est pas seulement un épisode où il y a un procès, il est aussi là pour faire le bilan, le bilan après 4 années, comment cela se passe maintenant et les personnages ont bien grandis. Je suis ravi de voir que les scénaristes ont été aussi inspirés pour cet épisode. Il était tout ce que j'aime dans la série et surtout, m'a rappelé la saveur unique de la première saison, aussi bonne qu'une cuite sous acide (bien que je ne sache pas l'effet que ça a mais peu importe).

vlcsnap-2011-03-14-13h20m23s244.pngMia revient donc quelques minutes, ce n'est pas tellement la joie car j'ai jamais trouvé le personnage des plus intéressants. Son intervention dans la saison 3 était d'un pathétique affligeant. Bien que l'actrice ait des atouts, c'est peut être ce qui faibli la descente même du scénario. Ensuite il y a retour de son père à Mia et ex fiancé de Karen. La confrontation avec Hank aurait certainement pu être mieux développée mais le frontal était là. Pas de quoi faire un plat cependant de ce qui ne se passe pas dans l'épisode et qui cours depuis le début de la saison, en effet, j'ai l'impression que cette année, chaque épisode raconte une petite histoire, comme un recueil de 12 petites nouvelles avec un petit fil conducteur. Pas déplaisant puisque l'univers des épisodes est remis en question à chaque fois.

Note : 8/10. En bref, voilà un épisode bilan, revenant sur la première saison de la série, nostalgie quand tu nous tiens, humour et cocasseries garanties.

Commenter cet article