Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Californication. Saison 4. Episode 11.

21 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-03-21-16h22m53s211.png

 

Californication // Saison 4. Episode 11. The Last Supper.


Voilà encore un épisode qui confirme que cette saison est bien décidée à mettre un terme à l'intrigue de la série qui rode depuis le début : cette affaire de détournement de mineur avec Mia. Au début de l'épisode, Hank est déclaré coupable mais est-ce qu'il va aller en prison ? Telle est la question. L'épisode prend donc le temps de faire une nouvelle fois un bilan et table race du passé. On a vraiment droit à quelque chose qui me rappelle singulièrement la première saison : les délires entre la famille et les amis, le coup de la fellation dans une église par une bonne soeur, le retour de Trixie, la prostituée dans la saison 3 jouée par Judy Greer. C'est un vrai vent de nostalgie, comme un drapeau qu'on agite avant la fin d'un combat. Californication se repenti, pour le meilleur comme pour le pire.

Justement, cette saison est peut être celle qui réussie le plus. Cet épisode prouve au travers d'un dîner de famille et d'une petite scène de retrouvailles entre tout le monde que le passé était mieux. Que ce que l'on voyait avant c'était bien mieux. Comme si le scénariste de l'épisode, Tom Kapinos (créateur de la série par la même occasion) voulait s'excuser auprès des fans des erreurs commises par la série auparavant. La plume est décontracté et même si certaines histoires restent encore bâclée, j'ai eu une certaine nostalgie à revoir ces bons moments que j'avais adoré dans la première saison ou même de revoir Trixie avec une Judy Greer toujours en forme.
vlcsnap-2011-03-21-16h27m33s195.pngUne scène totalement originale en noir et blanc qui n'est pas sans rappeler les soap des années 40 tente de montrer combien le passé c'est peut être bien mais qu'il faut évoluer aussi en son temps. La prise de conscience de Becca, la seule à vraiment faire une introspection sur les évènements, permet de donner un coup dans la fourmilière de l'épisode. Les idées sont là, plutôt bien étalées et c'est un réel plaisir prit. Je regrette peut être que les intrigues de la saison n'ai pas pris un terme dans cet épisode afin de débuter le dernier épisode de la saison sous un angle tout autre et totalement exutoire.

Au final, Californication livrait encore une fois une petite perle à son collier, celui qu'elle bâti depuis le début et qu'elle a envie de terminer. Je pense qu'on débutera le season finale de façon nostalgie mais aussi envieux de voir comment on peut se dépatouiller de tout ce qui s'est passé cette saison. Karen et Hank vont-ils se remettre ensemble ?

Note : 7/10. En bref, un bon épisode bilan avant d'entamer le dernier chapitre du livre.

Commenter cet article