Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Californication. Saison 4. Episode 8.

28 Février 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-02-28-20h16m01s14.png

 

Californication // Saison 4. Episode 8. Lights. Camera. Asshole.


Malgré le fait que l'épisode en lui même était assez creux et vide d'intrigues. On avance nul part, je trouve que l'ensemble m'a fait passé un bon moment. Je me suis pas ennuyé et Californication était à la hauteur de ce qu'elle sait faire. Alors peut être que les saisons de la série devraient durer moins d'épisodes. C'est une question que je me pose. Dans ce nouvel épisode, Sasha décide finalement de revenir sur le film alors qu'Eddie est de la partie. Je trouve cette histoire tirée par les épis et c'est peut être dommage. On avait fait un épisode sur le fait qu'elle abandonne et d'autres où c'était volage. L'intrigue avance donc pas du tout et stagne. J'espère qu'elle ne changera pas encore une fois car ça commence à faire.
Je trouve marrant qu'on appelle Hank pour réécrire les dialogues d'un film d'horreur dans lequel joue Sasha. C'est ironique dans le sens où Hank a pondu une biographie pourrie sur un rockeur et que ses bouquins sont souvent décriés. Il l'appelle pour son expérience sexuel et rendre les dialogues plus sensuels je pense, non pas vraiment pour son talent d'écrivain.
Le fait qu'Hank couche avec la mère de Sasha est également bon. Même si cela ne permet pas de construire une histoire et que l'épisode se termine en queue de morue, il y a quelque chose de sympa dans ces petites scènes que Californication offre. Je pense encore à la scène de cul entre Runkle et cette folle. J'ai l'impression que c'est le personnage qui se tape le plus de folles dans la série. En tout cas, il est marrant celle ci en tenait vraiment une couche.
Au final, ce nouvel épisode mur la série dans son silence pour le moment. Je ne sais pas trop quoi attendre de la suite si ce n'est que son film soit tourné ou pas. On verra bien. Je ne suis pas sûr que Californication reste statique comme ça longtemps. L'épisode en lui même se termine par une excellente chanson. "Home Sweet Home" par Tommy Lee. Magnifique.

Note : 5/10. En bref, l'épisode le plus faiblard de la saison.

Commenter cet article

Mikaël 01/03/2011 16:55



Ca n'avance pas trop dans les intrigues, c'est vrai, mais on a quand même l'impression à la fin que Hank a une vraie révélation grâce à la mère de Sasha. Révélation soulignée par la chanson "Home
Sweet Home" by the way...


J'ai adoré Runkle et cette agent immobilier incroyable ! Et Stu m'a fait délirer avec Marcy et son bébé, le quiproquo est tellement prévisible mais incroyablement amusant.



kev 01/03/2011 02:44



Drole mais ne fait pas avancer le schmilblick. Il faut etre confiant  pour le prochain !