Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Californication. Saison 5. Episode 10. Perverts & Whores

19 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-19-21h57m52s8.png

 

Californication // Saison 5. Episode 10. Perverts & Whores.


Après le mauvais épisode de la semaine dernière, Californication revient à un bon niveau cette semaine même si l'épisode parait presque décousu du reste de ce que l'on a vu cette semaine. Effectivement, le but de cet épisode est simple pour plusieurs personnages. Tout d'abord Charlie : il tente de retrouver l'amitié de son meilleur ami Hank, qui a perdu dans l'épisode précédent. Pour bien embêter Charlie, Hank va passer un petit moment avec quelqu'un qui l'aime bien. Evidemment, tout va très rapidement tourner en vinaigre. Mais j'ai adoré les scènes complètement barrées avec Hank et ses nouveaux personnages sorti de nulle part. Evidemment, Californication s'en sort haut la main quand il s'agit de faire des trucs de cinglés. On se souvient de l'épisode Very Bad Trip de l'an dernier qui pour moi reste une entité et surtout un des meilleurs épisodes de la série. On peut sincèrement dire que celui ci tentait par moment de refaire la même chose, mais c'est moins réussi évidemment. Malgré tout, cet épisode permet aussi de revoir l'excellente Trixie, la prostituée que l'on suit depuis le début de la série et qui aime tellement bien Hank. Moi je suis fan de Trixie. Ce personnage a toujours été un nid à emmerdes pour Hank mais qu'est ce qu'elle est adorable quand même.

Et puis c'est un bon coup alors pourquoi s'en priver. Du coup, cet épisode amuse finalement. en tout cas, c'est ce qu'il m'a laissé comme arrière goût. Notamment son ouverture avec Hank et Charlie. C'était du grand bazar mais Californication c'est aussi du grand bazar. Car Hank ne se prend jamais bien au sérieux, sauf quand il s'agit de prendre des décisions finalement. Sa décision de se séparer de Charlie était un choix difficile à faire, mais en même temps était nécessaire pour son développement. Je panse que le personnage se porte bien mieux sans Charlie. Après tant d'années, le fait que Hank tente de trouver un nouvel agent ne pouvait donc pas bien se passer. C'est aussi ça le business. Hank sait pertinemment qu'il a de la chance d'avoir eu Charlie qui l'a suivit dans ses mésaventures. Mais ce qui permet aussi de se rendre compte que Hank est excellent c'est tout ce qui se passe entre lui et Karen qui est bon. J'adore leurs petites zones de dialogues dans l'épisode. C'était fait avec hégémonie, sans jamais tomber dans l'excès. On a déjà pu voir des choses nulles avec ces personnages mais là, je trouve que cette année on tente de construire un truc qui sent pour le moment très bon.
vlcsnap-2012-03-19-22h12m40s188.pngEt j'ai plus particulièrement adoré le moment où il dit ce qu'il pense de la vie qu'elle avait avec Bates. Et le tout c'est qu'il a raison de toute façon. Je ne sais pas trop où l'on va pour le moment durant cette année, j'ai cette sale impression que l'on a tourné en rond quand même. Notamment dans la relation qui était intéressante à développer entre Hank et son alter-ego jeune : Tyler. Car Tyler est un personnage excellent finalement alors que je n'aurais jamais parié sur lui au début. Au final, ce nouvel épisode de Californication était très sympathique, voire même bon. En tout cas, j'ai beaucoup aimé ce qui se déroule autour des personnages. Les enjeux sont différents même si l'on sent qu'à la fin de la saison tout va rentrer dans l'ordre. Je sens aussi que la série vit presque sur un fil, comme si elle avait peur d'être annulée chaque année (l'an dernier le dernier épisode de la saison pouvait faire office de series finale d'ailleurs). Le titre de l'épisode donnait le ton. Classe.

Note : 7/10. En bref, un bon épisode de Californication avec le retour d'un épisode emblématique.

Commenter cet article