Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Californication. Saison 5. Episode 4. Waiting For...

30 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-01-30-19h27m04s164.png

 

Californication // Saison 5. Episode 4. Waiting For The Miracle.


Après avoir erré durant deux épisodes, Californication se rapproche de ce qu'elle sait faire de mieux avec cet épisode. Tout d'abord Karen. Depuis le début de la saison elle était très en retrait, ne parlant pas vraiment de son nouvel homme sûrement pour éviter que Hank soit une fois de plus pris dans les filets de l'amour sans fin ou d'un autre côté pour ne pas intervenir autour de Becca ce qui m'avait plutôt choqué finalement. Tout rentre dans l'ordre en quelque sorte dans cet épisode quand Hank, sa nouvelle copine revenue de New York (ou plutôt la folle) alias Carrie incarnée par une Natalie Zea toujours aussi en forme (et ça fait plaisir) ou encore le couple Marcy et Stu. Ce qui va bien évidemment mené à une discussion en tête à tête pour clôturer l'épisode. Une nouvelle page pourrait se tourner, mais ce n'est pas vraiment ce qui se passe. La série préfère éviter de tourner la page pour se concentrer sur ce qu'elle sait faire de mieux. Personnellement j'ai tout particulièrement aimé cette scène. Karen et Hank en toute simplicité, loin des subterfuges que la série utilise depuis des années pour nous faire rire (car évidemment il y aura du rire). L'émotion est là, avec une belle sélection musicale. Je ne sais pas trop quoi attendre de Karen et Hank maintenant. Il semblerait que la page ne soit pas vraiment fermée.

Le reste de l'épisode s'attarde dans un premier temps sur le retour de Carrie après son apparition dans le premier épisode de la saison. C'est elle qui a mit le feu à l'appartement de Hank mais ce dernier la laisse revenir comme ça, et puis bim… ils vont coucher ensemble encore une fois. C'est un duo qui fonctionne car Natalie Zea a cette énergie vivante qui permet de donner à son personnage tout l'envergure nécessaire et puis on a Hank toujours en quête des meilleurs ennuis. Je suis content que i'ntrigue Samourai Apo ait été laissée de côté dans cet épisode, cela permet de se poser d'autres questions plus intéressantes. Et justement, ce dîner. Quand il y a des dîners dans Californication, il faut toujours s'attendre au pire. Cela peut virer au cul, au drame de famille, ou encore au déballage de la vie privée de chacun. Cette fois c'est une discussion entre adultes consentants sur le sexe que l'on va avoir. En effet, la série va mettre un poing d'honneur à nous offrir un grand moment. J'ai tout simplement adoré. C'est filmé avec simplicité ce dîner mais la discussion aussi crue soit-elle passe très bien.
vlcsnap-2012-01-30-19h27m24s106.pngCar bon, parler de sex toys, du fait que Richard - le nouveau mari de Karen - aime se stimuler la prostate, que Carrie pourrait le faire pour Hank, que Stu aime les jouets mais pas Marcy - qui au passage va parler du fait que Charlie en aurait bien besoin pour la satisfaire pleinement -. La discussion ne déborde jamais et reste au final, passionnante. Et permet aussi de connecter les personnages. Hank et Karen paraissent les plus normaux autour de cette table. Et puis enfin Charlie qui découvre qu'il doit changer de mode de vie, et arrêter son obsession pour le sexe. Il va alors rencontrer une femme qui n'est pas toute jeune et qui est… vierge. La scène de la première fois était quand même hilarante à souhait, entre l'une qui rugie comme une folle et Charlie et ses grimaces quand il éjacule. C'est toujours aussi fun. Au final, ce nouvel épisode de Californication réussi à revenir au niveau de ce que la série peut offrir de mieux finalement. Tout en simplicité sans crever le téléspectateur dans des échauffourées sexuelles inutiles.

Note : 7/10. En bref, le meilleur épisode de la saison pour le moment. Une joli petite histoire raconter avec toujours la même sexualité des mots.

Commenter cet article

SamyXXY 01/02/2012 11:22


J'ai vraiment beaucoup aimé cet épisode, j'aurai mis un 9.5*. Depuis, la saison 2 c'est les dîners qui sont mes scènes préférées, et dans cet épisode cela m'a même rappelé du Woody Allen
(pourtant je pense bien que tout le monde n'a pas du tout cette sensation). La scène de discussion devant la maison de Karen, ça aussi ça devient un classique les discussions de "late night"
entre Karen & Hank, c'est quelque chose que j'apprécie vraiment aussi, et puis ça permet à Hank, d'avoir Karne pour lui tout seul, un peu et de la voir comme il l'aime aussi -prêt e lui- en
plus elle lui dit quand même qu'elle l'aime et qu'elle l'aimera toujours. Peut-être que grâce à ça, Hank va repartir du bon pied...


*J'aurai même mis 10/10 si l'intrigue de Charlie n'avait pas été torchée sur sa possible fin.


 


ps. Natalie Zea était magistrale.


ps.2. Becca retourne avec son ex, et met un point d'honnneur à signaler qu'elle ne fait que répéter le schéma familial : un pied de nez aux scénaristes ?