Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Californication. Saison 6. Episode 1. The Unforgiven.

14 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

californication-the-unforgiven-becca-hank.png

 

Californication // Saison 6. Episode 1. The Unforgiven.


Après la brillante saison 4, qui aurait pu achever Californication sur les belles notes de "You Can't Always Get What You Want" des Rolling Stones, la série nous avait offert une saison complètement décousue et ne servant clairement pas le personnage. Une saison inutile qui ne réglait aucun problème. Une formidable introduction pour la saison 6 finalement qui se lance pour défit : faire arrêter l'alcool à Hank afin de lui faire prendre conscience de son état d'autodestruction. Tout cela est assez ambitieux et une bonne idée sauf que ce premier épisode peine à rendre l'introduction digeste. J'ai eu beaucoup de mal avec les divers flashbacks qui reviennent sur le moment où Hank et Karen se sont rencontrés pour la première fois. J'ai comme l'impression que cela arrive beaucoup trop tard dans la série. En plus de cela, ce n'est pas utile. A la fin de la saison 5 nous laissions Hank, drogué à l'overdose, entre les mains de Carrie. Il se réveille dans cet épisode à l'hôpital. Sain et sauf une fois de plus. Enfin, en apparence. L'épisode tente de grossir le trait, histoire de nous montrer que Hank a bel et bien un problème avec l'alcool alors qu'avant ce n'était que logique et normal.

La tentative de moralisation du personnage est d'un côté une bonne idée mais le tout est que grossièrement introduit et me déçoit. J'en attendais plus de la part de ce grand retour de Californication. Surtout que c'est une série que j'apprécie pour son côté farfelu qui ne se prend pas la tête avec les règles que nous impose la société. Il y avait quelque chose de malsain dans Californication qui est en train d'être totalement déconstruit. Le monde de Hank tente de le faire se sentir coupable de tout ce qui arrive aux gens qui l'entoure et même pour Karen ou encore sa fille, Becca, qui veut arrêter la fac et devenir une écrivaine, comme son père. Je ne veux pas que Becca devienne une sorte d'ombre de son père et je n'aurais jamais pensé que les scénaristes allaient aller sur ce chemin là avec elle. Je suis déçu même si cela peut devenir intéressant et plonger Becca dans la même galère finalement. Je commence à croire que Becca n'a pas pris conscience des erreurs de son père. Becca a tellement plus de potentiel, j'espère que la suite de la saison lui donnera de nouvelles opportunités bien plus intéressantes sans quoi elle pourrait être complètement perdue de mon point de vue.
californication-hank-season-6.pngL'idée que Hank pense à écrire un nouveau livre semble encore une fois mener vers la fin potentielle de Californication. Disons que je vois mal cette série aller plus loin que la guérison de Hank de son comportement autodestructeur et de son addiction à l'alcool. C'était le dernier problème qu'il avait et il pourra enfin devenir le bon père et mari qu'il devait être depuis le début. Afin de payer les factures il va rencontre le rockeur Atticus Fetch (incarné par un Tim Minchin très en forme dans tous les sens du terme si vous voyez ce que je veux dire). Sauf que je ne comprends pas vraiment pourquoi Californication continue de donner à Hank des intrigues avec des personnages aussi underground qui se ressemblent tous plus les uns que les autres. J'ai envie de voir Hank avec des gens plus intellectuels tout d'un coup. Cela pourrait lui permettre d'évoluer un peu plus rapidement en tout cas. Malgré tout, les répliques sont plutôt drôles et efficaces. Je pense donc qu'il n 'y a rien à redire de ce point de vue là. Charlie tente de rester le bon ami qu'il est pour Hank.

J'ai de plus en plus de mal avec Charlie. Déjà l'an dernier, il était devenu beaucoup moins intéressant. Je préfère ce personnage quand il fait ses trucs de son côté, et surtout quand il se retrouve dans des situations rocambolesques comme celles des saisons une et trois. Mais je suis toujours un grand fan de Marcy, son ex femme incarné par une Pamela Adlon très en beauté (enfin... j'entends par là qu'elle est en forme). J'aime bien cette actrice et je trouverais dommage qu'ils ne fassent rien de ce personnage. La seule scène qui m'a vraiment plu dans cet épisode c'est celle où tous les personnages se retrouvent dans la même pièce, assis dans un fauteuil à réfléchir. C'était une sorte de symbole de cette amitié qui lie tous les personnages.

Note : 3/10. En bref, un retour très décevant. Une seule bonne scène et de bonnes idées pour la suite.

Commenter cet article

Vince R' 20/01/2013 00:37


Je suis bien d'accord avec toi pour ce retour en demi-teinte de Californication... La saison dernière a tout bonnement détruit le personnage. A force de tirer sur le Mr Hyde de Hank, les
scénaristes ont rendu le personnage plus pathétique qu'attachant. Il n'est plus possible d'avoir une quelquonque empathie pour Mr Moody !


On ne se prends plus au jeu du "Alala, qu'est ce que j'aimerais avoir autant de couilles que lui !"


Parcequ'à mon avis, c'était ça Californication, un personnage qui dit tout au haut ce qu'on aimerait tous dire. Un personnage qui pense et agit d'un commun accord. Maintenant on n'arrive plus a
rêver d'être à sa place... Le personnage est vraiment devenu malsain. Avant c'était une de ses qualités, et pour paraphraser certains publicistes : "...Ca c'était avant."