Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Californication. Saison 6. Episode 11. The Abby.

20 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-20-18h35m49s98.png

 

Californication // Saison 6. Episode 11. The Abby.


En guise d'avant dernier épisode de la saison 6, Californication nous a offert quelque chose de complet et de très bon. Ce que j'ai surtout adoré c'est les adieux de Hank à sa fille. Une longue discussion s'imposait à la fin de l'épisode. Hank se rend compte que sa fille a grandie et qu'elle peut faire ses propres choix désormais. En tout cas, on ne peut pas enlever aux scénaristes la volonté d'avoir offert cette très jolie scène aux téléspectateurs. En plus d'être un moment authentique, c'était aussi un moment agréable. On voit que les personnages évoluent mine de rien. Je disais presque le contraire il y a deux critiques de cela, mais au fond, la relation entre Becca et son père, bien qu'elle reste assez fusionnelle, tend à grandir. L'autre bonne idée de cet épisode était aussi de conclure un peu l'histoire de Hank et Karen. Cette dernière se rend compte que Becca était peut être la dernière chose qui continuait de la relier à Hank. Au fond, on peut penser que c'est vrai. Mais Hank aime Karen, bien qu'il ait toujours le chic pour prouver qu'il peut tout faire foirer en allant voir à droite et à gauche.

Je suis certain que Karen a compris dans quoi elle met les pieds avec Hank mais ce n'est pas tant ses tromperies qu'elle n'aime pas (car elle a appris à vivre avec) mais plutôt la non volonté de Hank d'évoluer et de changer. Au début de la saison, elle avait salué son initiative de se rendre en rehab. Au fond c'était une bonne idée mais dans cet épisode il va bien évidemment prôner tout le contraire. En effet, alors qu'Atticus tente de se priver de la drogue en allant en rehab (comme Hank avait tenter de le faire au début de la saison), Hank va tenter de le convaincre que prendre un petit rail ce n'est pas ça le problème. Le problème d'Atticus ce n'est pas la drogue mais juste qu'il est comme ça et il doit donc rester comme ça jusqu'au bout. Californication s'amuse assez bien avec cette histoire, même avec Faith qui est une bonne compagnon de jeu pour Hank. La petite histoire avec Hank, Faith et Atticus était une excellente idée que je n'attendais pas vraiment et qui permet aussi à la série de nous offrir ce côté peu conventionnel de la série.
vlcsnap-2013-03-20-18h35m35s212.pngCar effectivement, on retrouve le côté subversif de Californication, qui parle de drogue et d'alcool sans problème (et qui finit même par montrer des gens qui se drogue à l'écran). C'était ça le bon vieux Californication. Par ailleurs, Ophelia va vouloir inviter Marcy a déjeuner chez elle sauf qu'elle a une envie assez différente : castrer Charlie. J'ai trouvé cette histoire assez débile mais c'est le duo Charlie et Marcy que je retiens. Pamela Adlon avait encore une fois des répliques particulièrement funs à nous sortir. Je n'ai rien à redire sur cette partie de l'épisode qui nous montrer combien Californication peut encore être drôle et se servir de ces deux personnages à merveille. Cette saison avait très mal commencé mais elle parvient à très bien se terminer et à me laisser une très bonne impression. Si les premiers épisodes ne donnaient aucune direction à la série, celle ci est claire, nette et précise : il faut que les personnages restent comme ils sont et qu'ils comprennent qu'ils grandissent. Sans compter le développement de la relation père / fille qui était une excellente idée de Californication cette année également.

Note : 8.5/10. En bref, le créateur de Californication nous a écrit un épisode fin gourmet en guise d'avant dernière de la saison.

Commenter cet article