Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Californication. Saison 6. Episode 3. Dead Rock Stars.

28 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-01-28-17h34m16s86.png

 

Californication // Saison 6. Episode 3. Dead Rock Stars.


Ce que j'aurais adoré c'est que cette saison de Californication ressemble beaucoup plus à ce que l'on voit dans cet épisode. Tout ce que l'on y voit n'est pas nécessairement bon, mais globalement l'épisode m'a laissé une assez bonne impression. Bien meilleure que la plupart des épisodes de la saison précédente notamment. Dans un premier temps vis à vis de Charlie. Ce dernier se fait maintenant passer pour un agent gay afin de pouvoir être l'agent privilégié d'une super star de cinéma ouvertement gay. Afin de savoir s'il n'a pas la fibre gay, Charlie va aller jusqu'à voir si le porno gay ne lui fait pas de l'effet. Si l'idée est bonne à la base, je regrette cependant qu'elle ne soit pas allez plus loin. En effet, lors de son entrevue avec l'acteur plus tard dans la journée, il va se faire draguer ouvertement par un autre homme qui aimerait bien se faire aspirer le dard dans les toilettes. Si seulement les scénaristes avaient osé bafouer l'intégrité du personnage et le laisser aller jusqu'au bout. J'aurais trouvé ça vraiment couillu et Californication serait alors remontée dans mon estime. Car au fond, elle est où la série antisociale qui ose encore et encore ?

Alors certes, elle a déjà fait du trash et même des choses assez peu orthodoxe (notamment la relation entre Mia et Hank qui était assez illégale tout de même), mais elle a perdue cette fibre là. L'intrigue de Charlie reste cependant un bon moyen de s'amuser alors que le personnage se démène pour que son secret (être hétéro) reste un secret désormais. Surtout qu'il a bien du mal à se prendre au jeu. Les quelques références à GrindR, une application de rencontres brandisée gay (et très branchée plans cul comme le sous entend l'épisode) étaient excellentes et juteuses si je puis dire. Surtout quand Charlie remercie Steve Jobs et admire ce que les homosexuels font de la technologie. Pendant ce temps, Hank accompagne Faith à l'enterrement de son rockeur adoré. Bien évidemment, c'était aussi l'occasion de retrouver la femme du rockeur, complètement saoule et furibonde (un personnage qui m'a rappelé les meilleures années de Pamela Adlon dans la série). Mais également, Atticus, son meilleur ami et rockeur que nous avions déjà vu dans le premier épisode.
vlcsnap-2013-01-28-17h32m52s5.pngCette sorte de rejeton de Russell Brand était assez amusant. En tout cas, rien à redire non plus de ce point de vue là je me suis bien amusé. Même si j'ai senti que l'on tentait de nous refaire la troisième saison de la série avec la star déchue du rock dont Hank écrivait l'autobiographie. La relation entre Hank et Faith était intéressante à suivre tout au long, mais c'est surtout le catfight de Faith et la femme du rockeur décédé qui m'a beaucoup plu. Finalement, ce nouvel épisode de Californication prouve encore une fois que la série n'est peut être pas si morte que ça. Il y avait du potentiel chez Charlie (que j'avais vu dans l'épisode précédent) qui est pour le moment très bien exploité (j'espère qu'ils oseront le faire aller encore plus loin car pour le moment ce n'était pas très osé). Californication est une série qui a tellement de potentiel en jouant la case subversive. Je me demande comment elle peut rester aussi stoïque parfois dans sa volonté de changer le héros.

Note : 6/10. En bref, un épisode plutôt bon de Californication grâce à la folie des scénaristes et surtout à un Charlie en pleine forme.

Commenter cet article

delromainzika 29/01/2013 10:04


J'ai été vilain oui. Je voulais mettre 7 mais 6 c'était déjà pour montrer une belle évolution car les 2 premiers étaient vraiment pourris quoi :)

Vince R' 29/01/2013 01:28


" (...) Let's sniff cocaine and get our ass tongued by the angels"


Mon dieu ! Californication renaît de ses cendres ! Cette épisode m'a complètement réconcilier avec la série. Du rock, des dialogues percutants, du larcin sur cadavre de rockstar... Mais que
demander de plus ?! x)


En plus, petite séquence émotion avec le retour de Hank sur la tombe de Lew Ashby (si je me souviens bien, c'était d'ailleurs la saison 2 et non la 3 =p ). L'occasion de repenser à la relation
qu'ils ont entretenu et à la très triste mort de Lew...


Je suis vraiment surpris par ta note, je pense que tu pourrais pousser jusqu'à un 8/10...


Pour Charlie et son histoire d'agent gay, je pense que tu es un peu trop impatient, son moment gay arrivera bien assez tôt, mais ce ne sera vraiment drôle que si c'est son client qui le force...
=D

delromainzika 28/01/2013 20:31


Tout dépend de ce que tu aimes (multicam ou singlecam). Mais je pourrais te dire The Big Bang Theory (malgré quelques moments assez ennuyeux sur certains passages de saisons sauf
la 4 qui est brillante). Raising Hope qui est excellente et se dévoile d'années en années. Parks & Recreation et 30 Rock dans un registre
différent. Modern Family pour le comique de situation et les quiproquos. Voilà ce que j'ai en tête à cet instant présent :)

lola 28/01/2013 20:20


toi qui regarde énormement de série pour toi quels sont les sitcom les plus droles ?