Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Californication. Saison 6. Episode 4. Hell Bent For Leather.

10 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-02-10-02h48m16s238.png

 

Californication // Saison 6. Episode 4. Hell Bent for Leather.


Je n'aurais jamais cru pouvoir dire cela un jour mais Charlie est devenu le meilleur personnage de Californication. Il faut dire que son intrigue de gay-gent est assez excellente et je suppose que les choses aurait pu finir par évoluer dans une direction beaucoup plus gore que ce que l'on aurait pu croire. Mais la série n'a pas eu l'idée d'y aller. Cela aurait pu être fun de retrouver la série complètement cinglé, beaucoup plus proche d'une Nip/Tuck sexuellement parlant (où Christian Troy n'aurait pas hésité à poser ses lèvres sur le pénis d'un homme juste pour faire croire qu'il était gay). 

Hank - "Be careful or some part of him will end up in some part of you"

Mais cet épisode de Californication n'était pas mauvais. Il était même plutôt drôle dans son ensemble. En effet, j'ai bien aimé toute cette histoire dans cette soirée gay où Charlie va finir par se retrouver face au pénis de l'acteur qu'il représente.

C'est le genre de choses que je trouve plutôt bonnes dans Californication, car elle n'a jamais peur de s'amuser avec ses personnages. De les mettre dans des situations improbables mais surtout fascinantes en termes de comédie. Parfois, quand une série abuse un peu trop de ses propres artifices, elle finie par se perdre et c'est ce qui était arrivé à Californication durant les premiers épisodes de la saison (sauf le 6.03 qui était excellent) et la plupart des épisodes de la saison précédente. Cependant, je retrouve ici la série que j'ai toujours aimé et qui me fait avoir quelques orgasmes finalement. Car le personnage de Hank trouve encore une fois le moyen de ne pas grandir de ses expériences, d'être le dragueur qu'il a toujours été et qu'il sera toujours. Ou encore quand il retrouve une ancienne connaissance à lui qui fait des recherches pour un livre sur le monde gay. Quelque chose se déroule autour de Hank cette année et si c'était justement que sa prise de conscience ce n'était pas d'avoir un problème mais plutôt de ne pas pouvoir le régler et de devoir vivre avec.
vlcsnap-2013-02-10-02h54m17s4.pngCe serait la chose la plus intelligente que Californication pourrait faire. L'épisode ne s'arrête pas aux hommes de la série puisque Marcy, Ophelia et Karen vont passer une petite soirée de dîner assez cocasse elle aussi. Ce que j'adore Pamela Adlon, vous n'avez pas idée mais cette fois c'est Ophelia qui vole plus ou moins la vedette aux autres filles avec des dialogues particulièrement crus mais efficaces. Comment dégoûter les hommes en deux ou trois lignes de dialogues en parlant de flatulences ? Les filles ont tout compris. Enfin, Becca veut devenir écrivaine, comme son père. Un boulot que ce dernier lui avait déconseillé car il a conscience des dégâts que cela a fait sur sa personne. Je serais presque pour un retour d'Ezra Miller dans la série afin qu'il puisse raisonner Becca sauf qu'elle va finir par prouver que finalement elle est la aille de son père et qu'elle sait écrire lors d'une lecture de son travail depuis un public. Finalement, Californication renoue avec ce que j'aimais dans cette série. Belle surprise.

Note : 7.5/10. En bref, avec ce Californication revigoré, je me sens en pleine forme pour le prochain épisode.

Commenter cet article