Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Californication. Saison 7. Episode 10. Dinner with Friends.

19 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-16-17h47m17s19.jpg

 

Californication // Saison 7. Episode 10. Dinner with Friends.


Je dois avouer que j’adore ce que fait Stephen Tobolowsky dans cette nouvelle saison de Californication. Stu est vraiment un cinglé et c’est ce qui rend ce dîner entre amis de l’épisode encore plus intéressant et efficace à mon goût. On retrouve au travers de ce dîner l’ambiance des dîner entre amis des premières saisons de la série. Cela faisait un bout de temps que la série n’avait pas exploité ce filon et je dois avouer que cela me manquait. Car l’amitié entre Marcy, Charlie, Hank et Karen a toujours été un aspect important de la série mine de rien. Ce que j’aime bien également dans cet épisode c’est le fait que la série cherche à rabibocher Karen et Hank. Après la prise de conscience de ce dernier, son but est maintenant de reconquérir la femme qu’il aime et qu’il a toujours aimé. Car au fond, il n’en a aimé qu’une. C’est ce que la série tente de nous faire comprendre. Avec beaucoup de simplicité et de légèreté, l’épisode s’engouffre alors dans ce que Californication peut faire de plus efficace à mon goût. En effet, j’adore les personnages et la manière dont cet épisode est construit, cherchant à développer les personnages et leurs relations, prouvant qu’au fond certains ont grandi et que d’autres sont en train de réfléchir sur leur avenir. Je pense donc à Hank qui aimerait bien retrouver les bras de Karen mais cette dernière ne veut pas lui rendre la tâche facile.

Surtout quand elle lui dit qu’au fond, il l’a perdu pour de bon. Au milieu de ce dîner, il faut dire que Californication ose encore une fois parler des petits problèmes de Hank avec le sexe. Son addiction a fait beaucoup de mal autour de lui et notamment à son ex femme Karen qui a subit ça mais qui commence à se dire que ce n’est plus vraiment le temps de pardonner. Ce qui pourrait bel et bien tout changer. Julia devait forcément être le problème de la série et au moment où elle débarque, forcément tout commence à partir en lambeaux. Ce n’était pas compliqué de comprendre que de toute façon Hank ne pouvait pas retrouver les bonnes grâce de Karen d’un coup d’un seul. L’épisode permet également de retrouver autour de la table Charlie, Marcy, Krull et Levon. Sans parler de Rath qui débarque avec Eddie Nero qui est en train de faire des recherches pour son rôle dans Santa Monica Cop. Rob Lowe est vraiment génial. Je dois avouer que cet acteur a bien fait de se reconvertir dans la comédie. Il y est beaucoup plus appréciable à mon goût. C’est en tout cas ce que j’ai pu ressentir avec cet épisode qui s’amuse de façon assez intelligente avec tout ce qui se passe. « Dinner with Friends » est donc le type d’épisodes qui finalement manque peut-être d’un peu de sel au premier abord (notamment car le duo Karen et Hank seul ce n’est pas nécessairement ce que l’épisode fait de mieux) et puis rapidement tout prend forme.
vlcsnap-2014-06-16-17h52m41s182.jpgLe but est vraiment de nous plonger dans un dîner où tout peut tourner à la catastrophe. ET c’est ce qu’il va se passer. Surtout quand Eddie utilise un vrai pistolet au milieu de la soirée afin de calmer les ardeurs de Stu envers Charlie. Stu est en train de conclure son histoire de contrat devant tout le monde. C’est dingue car Stu n’a vraiment aucune honte à dire qu’il veut payer Marcy un demi-million de dollars afin de pouvoir coucher avec elle à nouveau. Je serais lui ce ne serait pas quelque chose dont je suis fier. Mais peu importe, Californication va vraiment trouver le moyen de prouver encore une fois que Charlie aime Marcy et qu’il n’est pas prêt à la lâcher encore une fois entre les griffes de cet homme dégueulasse. Après tout, il a bien raison d’éjecter à ce point Stu. Finalement, cet épisode fait tout ce que je peux adorer dans Californication. Il rassemble les personnages et nous donne quelque chose d’efficace mais aussi drôle. Car oui, le but n’est pas de que nous plonger dans les émotions de Hank et de Karen, de leur couple qui est plus ou moins en train de se retrouver, mais plutôt de créer un vrai lien entre tout le reste et les personnages de la série. Je ne regrette rien du tout et j’ai maintenant hâte de voir ce qu’ils nous réservent pour les deux derniers épisodes.

Note : 8/10. En bref, un retour aux sources efficace et réussi.

Commenter cet article