Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Californication. Saison 7. Episode 11. Daughter.

28 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-23-23h06m15s123.jpg

 

Californication // Saison 7. Episode 11. Daughter.


Santa Monica Cop est un flop en plus d’être une série catastrophique. Je trouve assez amusant que Californication soit allée jusqu’à mettre en scène le flop de ce qui aurait pu être Beverly Hills Cop (puisque c’est de cette dernière que Santa Monica Cop est la parodie). Mais peu importe, le fait que Hank perde son boulot de scénariste va permettre à ce dernier de se rendre compte qu’il pourrait bien écrire une série à lui, la sienne, avec ses propres mots. Je dois avouer que j’aime énormément l’idée qu’ils tentent de faire ça dans le dernier épisode de la saison même si cela sera bien trop rapide et que l’on n’aura donc pas vraiment le temps d’en profiter. Mais l’on sent pertinemment que le but de Californication est plus ou moins de nous dire que la série est la vie d’une vraie personne et que c’est cette personne qui s’est inspirée de sa vie afin d’en créer une. Au fond, énormément de créateurs de séries doivent s’inspirer de leur propre vie afin d’en faire un récit. C’est en tout cas ce que je ressens. « Daughter » est pourtant marqué par autre chose et c’est le retour de Becca. J’ai adoré le retour de cette dernière car je l’attendais comme le messie. C’est un personnage que je trouve formidable et qui en plus de ça est bien souvent à la hauteur de mes attentes. Ici elle délivre encore une fois des dialogues matures, ceux d’une fille qui a bien grandi et qui est en train de devenir une femme.

Car oui, Becca a une grande nouvelle a annoncer à son père : elle s’est fiancée et s’apprête donc à se marier. Tout cela est vécu comme un choc par Hank alors que ce dernier n’a pas réussi à sauver son propre mariage. Je me demande vraiment comment Californication compte s’achever car il ne reste qu’un seul épisode et tellement de choses à raconter avant de clore le tout. C’est bien dommage car je suis persuadé qu’ils auraient pu transformer le tout en quelque chose de légèrement plus fun et amusant s’ils n’avaient pas perdu autant de temps dans des épisodes aussi mauvais en début de saison. Pour en revenir à Hank, ce que j’aime bien chez lui dans cet épisode c’est le fait qu’il cherche aussi à nous dire que dans tout cela il y a encore la relation avec Julia qui tente de tenir debout. J’aime bien Heather Graham mais je trouve qu’elle n’en fait pas suffisamment. Surtout que l’histoire de Levon est cruellement mauvaise. Alors Californication doit se concentrer sur d’autres personnages afin de séduire le téléspectateur et il s’agit de Charlie et Marcy bien évidemment. Ces deux là délivrent encore une fois les scènes les plus drôles et les plus incongrues de l’épisode.
vlcsnap-2014-06-23-23h17m07s242.jpgIl y a des scènes qui sont même assez limites (comme le moment où ils sont tous les deux excités par le fait qu’ils vont coucher avec d’autres personnes) mais c’est drôle (« Now I’m interested » comme dirait Charlie). Le truc c’est que Marcy veut accepter l’offre de Stu et peu importe tout ce que cela implique. Au moment où elle se retrouve devant le fait accompli, elle va se rendre compte qu’elle est incapable de le faire. Stu nous révèle même qu’il est accro à une poupée qu’il a grimé comme Marcy. C’est à la fois amusant et terrifiant. Le casting de cette série n’a vraiment honte de rien mais c’est justement ce que j’adore car Stephen Tobolowsky est tout simplement parfait dans le registre de la folie. Je me demande comment tout cela va se terminer. Je suppose que Marcy et Charlie ne vont pas pouvoir coucher avec quelqu’un d’autre. Finalement, cet avant dernier épisode n’avait pas nécessairement de quoi être un avant dernier épisode mais globalement le tout est assez réussi. Je pense notamment aux personnages qui semblent avoir encore des tas de choses à raconter sauf que ce n’est plus vraiment le moment de nous lancer sur de nouvelles pistes.

Note : 6/10. En bref, un avant dernier épisode réussi malgré la semble t-il volonté de la série de faire d’autres choses.

Commenter cet article