Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Camp. Saison 1. Episode 5. Heat Wave.

8 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-08-10h33m43s85.png

 

Camp // Saison 1. Episode 5. Heat Wave.


Contrairement à la St Valentin la semaine dernière, la canicule est un sujet très estival. Et au fond, cela colle parfaitement avec l'univers de Camp. C'est pourquoi "Heat Wave" était certainement l'épisode le plus réussi jusque là. Il y avait une ambiance bourrée de belles petites trouvailles. Si certaines sont des grands classiques les relations des personnages vont s'échaudée et devenir bien plus intéressante. Les rapprochements entre les divers personnages de la série sont plutôt bien écrites et finalement, je commence à trouver Camp de plus en plus agréable. Ce n'est pas une mauvaise série en soi, c'est juste qu'au début il n'y avait pas de petit plus, de valeur ajoutée. Maintenant que j'ai pu découvrir quelque chose d'attachant, j'ai l'impression de vivre la même chose que j'avais vécu avec Beaver Falls (qui n'aura malheureusement pas droit à une saison 3 malgré une saison 2 bien meilleure que la première qui n'a pas su trouver son public). Camp est une série estivale et elle fait un peu office de remplacement. Rachel Griffiths, sans être exceptionnelle est légère et elle-même.

C'est à mon avis ce qu'il faut saluer chez ce personnage, le fait qu'elle ne tente pas de tromper qui que ce soit. Elle cherche juste à nous raconter une petite histoire mignonne et au fond, la scène finale où l'on voit Mackenzie face à la pluie était magnifique. Ce n'est pas non plus brillant (le réalisateur de Camp n'est pas Terrence Malick) mais ce petit moment fait presque toute la différence et conclue alors l'épisode sur une symbolique : le soulagement d'avoir enfin droit à la pluie et de pouvoir être libéré de ce terrible poids : les problèmes de tout le monde à cause de la chaleur. Car on va enchaîner les problèmes au Camp et ce pour le meilleur de chacun. Entre le générateur qui tombe en rade, la piqûre d'abeille alors qu'il est alergique, etc. C'est truffé de petites choses de ce genre là et de ce fait je m'amuse comme un petit fou. Sans compter que les relations amoureuses vont prendre une forme différente. Comme Buzz qui va avoir 16 ans et prépare une super fête d'anniversaire "The greatest party Little Otter has ever seen" qu'il nous dit sans prétention.
vlcsnap-2013-08-08-10h36m02s195.pngMais le moment que j'ai préféré c'est Buzz qui surprend Kip avec Chloe. Cela va nous amener un Action ou Vérité absolument fabuleux. En tout cas, je ne m'attendais pas nécessairement à ce que cet épisode soit aussi réussi mais j'ai passé un agréable moment. Maintenant il va falloir que la série tienne le cap et qu'elle ne se repose pas uniquement sur un ressort scénaristique réussi (la vague de chaleur record) dans le sens où ce n'est pas quelque chose que l'on peut faire dans tous les épisodes et encore moins dans toutes les saisons (si jamais Camp est renouvelée pour une seconde saison). Et puis nous avons Sarah et Miguel. J'ai été un peu moins emballé par cette partie de l'épisode mais cela ne veut pas pour autant dire qu'elle était particulièrement mauvaise. Il y avait largement de quoi se satisfaire de ce que l'on voit dans cet épisode. Ainsi, Camp m'a offert ce que je suis réellement venu chercher et ce même si au fond tout n'est pas parfait. C'est l'été, il faut savoir aussi prendre du bon temps.

Note : 6/10. En bref, un petit épisode agréable, mignon et chaud comme la braise.

Commenter cet article